Macron affirme qu’il ne se présentera pas aux élections municipales à Marseille

Macron affirme qu’il ne se présentera pas aux élections municipales à Marseille
Macron affirme qu’il ne se présentera pas aux élections municipales à Marseille

Initiateur du plan « Marseille en grand » pour rattraper le retard de la deuxième ville de France, notamment dans les écoles et les transports, le président Emmanuel Macron a exclu toute candidature aux élections municipales de 2026 dans un entretien publié dimanche dans La Tribune et La Provence. .

“Une rumeur circule : vous pourriez être candidat aux élections municipales de 2026, même dans un poste inéligible”, ont demandé les journalistes. “Certains ont peut-être envisagé cette possibilité, mais je ne serai candidat – pour rien au monde”, répond le chef de l’Etat. Et d’ajouter à quelques jours de l’arrivée de la flamme olympique à Marseille : « C’est une ville pour laquelle j’ai une immense affection, qui a un potentiel extraordinaire, qui peut apporter encore plus au pays, par sa vitalité. Il faut aider Marseille. »

En septembre 2021, Emmanuel Macron avait annoncé lors d’une visite à Marseille des investissements massifs de l’État – cinq milliards d’euros – pour entre autres rénover les écoles primaires dans un état déplorable après 25 ans de mandat du maire de droite Jean-Claude Gaudin, rouvrir les quartiers pauvres du nord en développant un réseau de transports en commun et en luttant contre le mal-logement. « Il faut avoir une obsession, ce sont des résultats. Des écoles reconstruites plus vite, des projets pédagogiques plus innovants, des piscines que l’on peut recréer », a-t-il souligné dans l’interview.

VIDÉO. Opération filet XXL à Marseille : « 82 interpellations et 63 gardes à vue », annonce Macron

“Maintenant, à Marseille, il faut que ça aille beaucoup plus vite, que tous les acteurs améliorent l’esprit de collaboration, ce qui ne suffit pas”, a toutefois interpellé Emmanuel Macron. Il souhaitait notamment que les compétences soient « clarifiées » entre la Ville, dirigée par le divers maire de gauche Benoît Payan, et la Métropole de Martine Vassal (à droite) ancienne adjointe de Jean-Claude Gaudin. La Métropole regroupe environ 90 communes du département et gère entre autres les transports, la propreté, etc.

« Le maire de Marseille a raison de se plaindre lorsqu’il affirme ne pas gérer la voirie de sa ville. Nous devons redonner aux villes certaines prérogatives, pour que les habitants comprennent qui fait quoi, pour avoir moins de redondances et de gaspillage de l’argent public et pour avancer plus rapidement dans les projets », a déclaré le président.

Après avoir lancé cette année à Marseille des opérations de lutte contre le trafic de drogue qu’il a qualifiées de « XXL », dans une ville où 49 personnes ont été tuées en 2023 dans des guerres entre trafiquants de drogue, il explique avoir voulu « frapper très fort sur les questions de sécurité ». « J’en ai marre que les gens parlent toujours de cette ville de manière négative. Cette ville est géniale. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Opération « Jour et nuit morte » dans les pharmacies de La Réunion ce jeudi
NEXT l’essence et le diesel plus chers aujourd’hui