or pour Coline Devillard, bronze pour Marine Boyer et Ming Gherardi Van Eijken

Coline Devillard conserve son titre de championne d’Europe au saut de cheval, tandis que Ming Gherardi Van Eijken débute ses dernières années avec une belle médaille de bronze. Photo Gymnastique Européenne

Belle journée de finales individuelles pour la France aux Championnats d’Europe de Rimini avec l’or au saut avec Coline Devillard, le bronze au saut avec Ming Gherardi Van Eijken et le bronze à la poutre avec Marine Boyer. Morgane Osyssek-Reimer se classe cinquième au sol et Ming Gherardi Van Eijken huitième.

Elle s’est classée première lors des qualifications et a confirmé en finale. Championne d’Europe en titre, Coline Devillard a conservé son titre sur le sol italien, portant à trois son nombre de couronnes européennes au saut de cheval au total après la première remportée en 2017 à Cluj-Napoca. Egalement présent dans cette finale du saut de cheval, Ming Gherardi Van Eijken (16 ans), deuxième des qualifications, a décroché une belle médaille de bronze. Une première médaille européenne pour ses tout premiers Championnats d’Europe en senior, confirmant ainsi tout son potentiel. Un excellent résultat pour les deux Françaises. L’argent revient à la Bulgare Valentina Georgieva.

À la poutre, Marine Boyer a remporté sa troisième médaille européenne individuelle sur cet agrès en décrochant le bronze. Le capitaine de l’équipe de France a réalisé un excellent passage, plein de grâce et de maîtrise. Solide sur ses pieds avec cette touche d’élégance qui la caractérise tant, Marine Boyer est revenue sur le podium européen de la plus belle des manières. L’or est revenu à l’Italien Manila Esposito et l’argent à la Roumaine Sabrina Maneca-Voinea.

Marine Boyer, médaillée de bronze à la poutre, sa troisième médaille européenne sur cet agrès. Photo Gymnastique Européenne

Au sol, une excellente performance également pour Morgane Osyssek-Reimer qui a gommé les imperfections des qualifications et qui se classe cinquième, gagnant ainsi deux places au classement par rapport à sa dernière finale européenne sur cet agrès en 2022 à Munich. Bonne prestation également de Ming Gherardi Van Eijken malgré quelques erreurs de réception qui se sont fait sentir sur son score final. Elle se classe huitième. L’or revient à l’Italienne Manila Esposito, excellente depuis le début de ces Championnats d’Europe, qui porte à trois son nombre de médailles d’or dans cette édition 2024. L’argent revient à la Roumaine Sabrina Maneca-Voinea et le bronze à l’Italienne Angela Andreoli.

Aux barres, la France n’était pas représentée et a vu le sacre de l’Italienne Alice D’Amato devant sa compatriote Elisa Ioro. Le bronze revient à la Britannique Georgia-Mae Fenton. A noter la chute de Rebecca Downie (GBR), deuxième des qualifications, et qui s’est classée septième en finale.

Un bel après-midi pour la gymnastique française avec trois médailles individuelles, dont un sacre européen. Demain (dimanche), nous retrouverons les Français en finale par équipes à partir de 15 heures, après leur troisième place en qualifications. Devant eux dès 10 heures du matin, les juniors disputeront leurs finales individuelles avec Elena Colas au saut, aux barres et au sol, Perla Denechère à la poutre et au sol, Lola Chassat aux barres et Maiana Prat à la poutre. Les Français juniors qui ont parfaitement démarré leur Championnat d’Europe en remportant l’or par équipe, l’or du concours général avec Elena Colas et le bronze du concours général avec Maiana Prat.

Saut final

Finale aux barres asymétriques

Poutre finale

Finale au sol

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Badger Day : les chiffres de la mobilisation
NEXT « substance très toxique », « effet suffocant »… Qu’est-ce que la chloropicrine, l’agent chimique prétendument utilisé par la Russie contre les soldats ukrainiens