F1: nouvelle victoire de Verstappen lors du sprint à Miami

F1: nouvelle victoire de Verstappen lors du sprint à Miami
F1: nouvelle victoire de Verstappen lors du sprint à Miami

Sans surprise, Max Verstappen (Red Bull) a remporté une nouvelle victoire samedi lors du sprint du Grand Prix de Formule 1 de Miami, disputé au Miami International Autodrome, autour du Hard Rock Stadium.

Le triple champion du monde en titre a battu le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) et son coéquipier chez Red Bull, le Mexicain Sergio Pérez.

Parti en pole position, le Néerlandais ratait légèrement son départ mais coinçait Leclerc sur la droite de la piste pour pouvoir conserver la tête dès le premier virage. Il a ensuite contrôlé la course mais sans parvenir à distancer significativement ses deux poursuivants.

« Ce n’était pas tout à fait parfait, nous avons encore du travail à faire, mais au moins avec le nouveau format, nous pouvons encore peaufiner les réglages de la voiture pour les qualifications. Mais c’est bien d’avoir gagné, même s’il y a des choses à améliorer”, a souligné “Mad Max”.

Leclerc, qui avait réussi l’exploit de prendre la deuxième place des qualifications après avoir bouclé seulement trois tours lors des essais libres en raison d’un tête-à-queue, a réalisé une course solide pour terminer à un peu plus de trois secondes du retard. l’intouchable Verstappen.

« J’ai bien commencé mais j’étais à l’intérieur dès le premier virage et je ne voulais pas prendre trop de risques car il y a les qualifications après la course de sprint. Ensuite, j’ai poussé mais il avait un peu plus de rythme que nous », a expliqué le Monégasque.

Pérez, dépassé au départ par le surprenant Australien Daniel Ricciardo (Racing Bulls), a repris sa troisième place quelques tours plus tard mais n’a jamais réussi à rattraper Leclerc.

Au prix d’une défense acharnée, Ricciardo décroche une superbe quatrième place, devant la deuxième Ferrari de l’Espagnol Carlos Sainz et son compatriote Oscar Piastri (McLaren). Les six premiers de la course ont ainsi conservé leur position de départ.

Fausse joie pour Hamilton

Le début de course a été marqué par une collision au premier virage qui a entraîné l’abandon du Britannique Lando Norris (McLaren) et du Canadien Lance Stroll (Aston Martin). Egalement touché, Fernando Alonso (Aston Martin) a pu enchaîner mais termine avant-dernier.

Le vétéran espagnol a protesté au micro de DAZN que Lewis Hamilton, à l’origine de cette collision après avoir plongé de la corde, n’a pas été sanctionné : « Je pense qu’ils ne décideront de rien, car il n’est pas espagnol, mais il a gâché la course pour plusieurs chauffeurs.

Le Britannique, qui avait arraché la huitième place dans le dernier tour, écope finalement d’une pénalité de 20 secondes pour excès de vitesse dans les stands et ne termine que 16e.

Le Japonais Yuki Tsunoda (Racing Bulls) prend donc le point de la huitième place, derrière l’Allemand Nico Hülkenberg (Haas), qui a profité de l’accrochage dans le premier virage… et de l’aide de son équipier Kevin Magnussen.

Le Danois n’a pas hésité à commettre plusieurs erreurs pour gêner ses poursuivants et permettre à son équipe de marquer de précieux points. Il a finalement écopé de quatre pénalités (35 secondes) et a terminé dernier.

Le Français Pierre Gasly (Alpine) n’a pas réussi à marquer de points, à la 9e place, tandis que son équipier et compatriote, Esteban Ocon a terminé 15e.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Lundi 20 mai, suivez les Français à Roland-Garros
NEXT «Time Magazine» ehrt Schweizer – Actualités – .