La Prox’Aventure à Romilly-sur-Seine ou des activités pour rapprocher jeunes et policiers

La Prox’Aventure à Romilly-sur-Seine ou des activités pour rapprocher jeunes et policiers
La Prox’Aventure à Romilly-sur-Seine ou des activités pour rapprocher jeunes et policiers

CONTREC’est finalement au Cosec que s’est tenue la journée Prox’Aventure le samedi 4 mai à Romilly-sur-Seine. La météo a effectivement poussé les organisateurs à déplacer l’événement qui devait se tenir au cœur du quartier prioritaire. Là, de nombreuses activités, notamment encadrées par une dizaine de policiers bénévoles de l’association Raid Aventure Organisation, ont été proposées.

Objectif : briser la barrière entre la population et la police à travers des activités dans un cadre convivial mais aussi à travers un dialogue direct entre les jeunes et la police. A l’image de cet échange constructif qui a lieu vers 12 heures entre une trentaine d’usagers de l’Accueil Jeunes et des policiers souhaitant expliquer leur métier et sa difficulté pas forcément comprise, notamment à cause de l’image véhiculée sur les réseaux sociaux et souvent à travers des vidéos tronquées. Et de décrire « images diffusées hors contexte “, “ vidéos prises à une heure précise » sans montrer ce qui s’est passé auparavant. D’où cet outil dont disposent désormais les policiers : une caméra filmant leurs interventions du début à la fin. “ La défense doit être proportionnelle à la violence », a également expliqué l’un d’eux, prenant l’exemple d’une situation de violence : « Si nous ne pouvons pas le résoudre par le dialogue, nous nous adapterons à la situation. »

« Briser les stéréotypes »

Tir au pistolet laser, parcours d’essai pour rejoindre la police, gestes d’intervention technique professionnelle comme le menottage, etc. figuraient parmi les activités proposées.

Il s’agit d’une action destinée aux jeunes dans le cadre du contrat de ville. Il est soutenu par l’Etat et Troyes Aube Habitat », a indiqué Marie-Thérèse Lucas, déléguée communautaire des Portes de Romilly-sur-Seine : « A Romilly, nous avons déjà organisé trois séjours au Raid Aventure à Dreux (Eure-et-Loir). Les jeunes sont revenus ravis. » Cette journée était donc l’occasion de faire bénéficier encore plus de jeunes. “ L’idée est de briser les stéréotypes et de créer du lien dans un contexte différent du quotidien dans une ambiance pédagogique, citoyenne, festive et sportive. », a également fait valoir la sous-préfète Aurélie Contrecivile.

L’association Fête le mur, qui propose des cours de tennis avec le Tennis club de Romilly, soutenue par Mon Logis, au sein du quartier prioritaire, était également présente.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Qu’aurait pensé René Lévesque du recours à la clause dérogatoire? – .
NEXT Kvaratskhelia à proximité, le prix est fixe ! – .