«C’est un plaisir de voir comment les gens ont vécu ce disque» – Pierre Lapointe souligne le 20e anniversaire de son premier album – .

Pierre Lapointe l’avoue : coincé dans le merveilleux tourbillon qui a entouré la sortie de son premier album, il y a 20 ans, il n’a pas pu profiter il l’aurait souhaité de ce beau succès qui l’a fait connaître. C’est pourquoi il se reprend aujourd’hui en se replongeant dans les souvenirs de cette époque importante.

Couverture du premier album éponyme de Pierre Lapointe

Audiogramme de courtoisie

Deux décennies après sa sortie, l’album Pierre Lapointe reste l’objet d’un grand nombre de discussions que l’auteur-compositeur-interprète a avec ses admirateurs.

Ce que nous partageons avec lui en fait, c’est avant tout la rencontre de personnes avec ce travail à contre-courant. Un disque en toile de fond de la naissance d’un premier bébé, des années de cégep ou du premier grand voyage, par exemple.

« Je n’étais pas au courant de tout cela à l’époque, en partie parce qu’il n’y avait pas de réseaux sociaux. Je n’avais pas réalisé à quel point c’était populaire. Aujourd’hui, c’est un plaisir de voir comment les gens ont vécu ce disque”, explique celui qui a vendu à plus de 130 000 exemplaires ce premier opus qui comprenait les chansons Le columbarium, debout sur ma tête Et .

Le chanteur de 42 ans a également fait appel à ses admirateurs pour l’occasion : lui envoyer de courts clips vidéo racontant leurs moments importants liés à l’album.

Photo Agence QMI, Joël LEMAY

Un succès inattendu

Pierre Lapointe, 22 ans, n’aurait jamais imaginé connaître un tel succès. Notamment en chansons, lui qui rêvait de devenir acteur.

« Rien de prédestiné à ce que ce soit un succès commercial. Je pense l’avoir bien vendu avec mon personnage de dandy un peu baveux. C’était complètement différent. Cela a été phénoménal. Et c’était avant l’ADISQ», se souvient-il.

Lors du gala de l’ADISQ en 2005, alors qu’il travaillait déjà sur son 2e disque (La forêt des mal-aimés), Pierre Lapointe a reçu 13 candidatures; du jamais vu pour un premier album. Il a remporté plusieurs statuettes en or, dont celle d’album populaire et révélation de l’année. L’année suivante, ses 2e opus a remporté le Félix de l’album populaire de l’année. C’est à ce moment-là qu’il a réalisé que « quelque chose se passait ».

«C’était intense, mais amusant. De la pics dans une carrière, vous en obtenez un, peut-être deux, si vous avez de la chance.


Photo Agence QMI, Joël LEMAY

« Réussir dans ce métier pendant plus de sept ans, c’est assez exceptionnel », répond Pierre Lapointe lorsqu’on lui demande de quoi il est le plus fier.

L’artiste, qui lancera une nouvelle offre l’année prochaine, n’a jamais fait de compromis. Il estime avoir conquis son public par sa curiosité pour les autres, son ouverture d’esprit dénuée de tout jugement et sa grande sincérité.

20 ans ont passé et Pierre Lapointe interprète toujours la pièce Comme un seul homme. Car c’est la chanson la plus forte de l’album, selon lui, et celle qui représente le mieux son Pierre intemporel.

« Pour contrer la mort, j’ai voulu laisser une trace et m’ancrer dans le cœur et la mémoire des gens », confie Pierre Lapointe.

C’est certainement une réussite.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une analyse de l’inflation post-pandémique dans 11 économies
NEXT « Le dialogue ne peut se dérouler que dans la sérénité et le calme », juge Gabriel Attal