Cette Omega Speedmaster Professional en or a été vendue 130 000 euros ! – Masculin.com – .

Une montre commémorative Omega Speedmaster Professional Apollo 11 en or 18 carats, datant de 1969 et appartenant à l’astronaute Richard Gordon, a été vendue aux enchères dans le cadre d’une vente dédiée à l’exploration spatiale et à l’aviation.

Les premières estimations laissaient entendre que cette Moonwatch pas comme les autres pourrait atteindre 100 000 euros, un seuil finalement largement dépassé.

Dans la bagarre entre fans de montres à quartz et fervents défenseurs des « vraies » montres mécaniques, c’est un troisième concurrent qui pourrait tirer les marrons du feu. Les montres…Plus

Cette Moonwatch spéciale appartenait à un astronaute

Tous les passionnés d’horlogerie savent que la Speedmaster d’Omega a été la première montre à être utilisée sur la Lune. Pour être précis, il faut rappeler que c’est grâce à Buzz Aldrin que la célèbre montre s’est posée sur la surface lunaire, Neil Armstrong ayant été contraint de laisser le sien à bord du module spatial. Quelques mois après ce « pas de géant pour l’humanité », Omega a présenté une édition commémorative de cette montre historique.

La Speedmaster Professional Apollo 11 a en effet été offert à Richard Gordon lors d’un dîner de gala organisé le 25 novembre 1969 à l’hôtel Warwick, Houston. Recruté par la NASA en 1963, pilote du vol Gemini 11 en 1966, l’astronaute a piloté le module de commande d’Apollo 12, deuxième mission à atterrir sur le satellite naturel de la Terre. Et s’il n’a pas lui-même pu fouler le sol lunaire (contrairement à ses collègues de mission Pete Conrad et Alan Bean), Richard Gordon a largement contribué au succès de cette mission.

C’est au lendemain de leur retour sur Terre que les 3 hommes ont eu droit à ce prestigieux dîner au Texas… et ont reçu ce cadeau d’Omega.

Une montre en or avec une gravure unique

Cette Speedmaster Professional conserve évidemment le design de l’emblématique Moonwatch en acier, mais est entièrement recouvert d’or 18 carats. Il s’agit de l’une des 26 montres assemblées par Omega dans le cadre de sa série « Tribute to Astronauts ». Chaque montre portait un numéro unique et était spécialement gravée du nom de l’astronaute, de ses missions et d’une citation commémorant la conquête de l’espace par l’humanité.

C’est le numéro 20 qui orne la montre de Richard Gordondont le nom apparaît au dos du boîtier avec la citation suivante : « Marquer la conquête de l’espace par l’homme dans le temps, à travers le temps, dans le temps. » D’autres éléments distinctifs rendent cette Speedmaster encore plus unique, comme l’insert en aluminium rouge bordeaux sur la lunette en or, les index en onyx et un calibre chronographe 861 de couleur cuivre sur base Lemania niché dans le boîtier en or de 42 mm.

Fond gravé de la montre Omega de Richard Gordon

Dans le cadre de cette vente aux enchères organisée par RR Auction, la montre de Richard Gordon était accompagnée d’une lettre de provenance dactylographiée et signée par l’astronaute lui-même. Gordon reconnaît humblement une légère usure de la gravure, mais ces signes du temps sont finalement la meilleure preuve d’authenticité de cette montre.

Présenté dans un magnifique écrin Omega, cette Speedmaster a finalement été vendue pour la somme de 138 908 dollars, soit environ 130 000 euros. Un prix certes conséquent, mais qui reste loin des quelque 2 millions dépensés en 2022 pour la Speedmaster BA 145.022-69 en or de Wally Schirra, qui reste à ce jour la Moonwatch la plus chère jamais vendue.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV c’est quoi ce sport à haut risque ? – .
NEXT ce lourd secret que l’adolescente a longtemps caché à sa mère