face aux coupures d’électricité, le pays suspend ses exportations de gaz naturel liquéfié

face aux coupures d’électricité, le pays suspend ses exportations de gaz naturel liquéfié
face aux coupures d’électricité, le pays suspend ses exportations de gaz naturel liquéfié

En prévision de la canicule estivale, l’Égypte cherche à sécuriser son énergie. Le Caire annonce la suspension de toutes ses exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) à partir de mai 2024. Le pays devra même en importer.

Les coupures d’électricité quotidiennes ont repris, elles devraient s’accentuer à l’approche de l’été. Parce que pour plusieurs années, des épisodes de canicule remettent en cause le fonctionnement des centrales électriques égyptiennes. Les exportations de GNL sont donc suspendues. Cela représente environ sept millions et demi de tonnes de gaz naturel liquéfié, dont environ 70 % sont exportés vers l’Europe.

Inquiétude européenne

Les marchés européens observent donc avec une certaine inquiétude la stratégie égyptienne. Le pays annonce qu’il importera à nouveau du GNL, une première depuis six ans. Pour importer efficacement et rapidement, une unité flottante de stockage et de regazéification sera déployée en mer d’ici juin.

Une nouvelle augmentation de prix ?

Cela risque d’accroître la pression sur les approvisionnements en GNL, ce qui pourrait entraîner une nouvelle hausse des prix en Europe. Mais’Egypte n’a pas le choix et doit augmenter sa production d’énergie. Le pays peut s’appuyer sur le gigantesque gisement de Zorh, au large de Port-Saïd, en mer Méditerranée. Un gisement estimé à 850 milliards de mètres cubes de gaz naturel. De nouveaux forages de puits sont prévus à partir de cette année.

En savoir plus sur RFI

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la vie de ce pompier est bouleversée après son diagnostic d’un cancer dévastateur
NEXT Robert De Niro fustige Trump devant le tribunal de New York où il est jugé