Non au « Choc des savoirs », journée nationale de mobilisation le samedi 25 mai pour l’école publique ! – .

Non au « Choc des savoirs », journée nationale de mobilisation le samedi 25 mai pour l’école publique ! – .
Non au « Choc des savoirs », journée nationale de mobilisation le samedi 25 mai pour l’école publique ! – .

Nos organisations sont mobilisées depuis plusieurs mois contre le « Choc des savoirs ». Nous dénonçons cet ensemble de mesures, du premier degré au deuxième degré, qui dessine les contours d’un modèle scolaire dépassé et conservateur. Elle vise à généraliser le tri des élèves dès le plus jeune âge, notamment par groupes de niveaux, mais aussi en conditionnant l’accès direct au lycée par la mise en place de classes prépa-secondaires dans les lycées généraux, technologiques ou professionnels, à la délivrance du certificat. un obstacle à l’entrée au lycée. Le « Clash of Knowledge » est une attaque frontale contre les écoles publiques. C’est synonyme d’un retour en arrière sans précédent, retour sur les acquis de 60 ans de démocratisation de l’éducation. C’est aussi une certaine vision de la société qui se dessine, celle du tri et de l’assignation sociale, dangereuse pour notre démocratie. Un pays où les jeunes se retrouvent assignés à leurs positions éducatives et sociales court un grave danger démocratique.

Nos organisations réaffirment avec force leur attachement au projet éducatif de l’école publique, laïque, gratuite et obligatoire : accueillir partout tous les élèves sans distinction d’aucune sorte, être ambitieuse pour chacun, respecter et participer à une véritable liberté de conscience, notamment à travers la construction d’un esprit critique. réfléchir autour de connaissances scientifiquement validées.

Aujourd’hui, l’enseignement public traverse une crise sans précédent : crise de recrutement, démissions, personnels qui manifestent une perte de sens dans leur métier… Comme l’hôpital public, l’école publique n’est pas loin de s’effondrer même si elle doit en avoir les moyens. être une école de la première chance. On ne peut pas s’y résigner ! Depuis plusieurs mois, nous sommes engagés dans la mobilisation contre le « Choc des savoirs » et dans la défense de l’école publique, réunissant de plus en plus de personnels éducatifs au fil des jours, des semaines et des mois. nationaux et parents d’élèves. Continuons et amplifions la mobilisation !

Nos organisations appellent les familles, les enseignants, les personnels éducatifs, les bénévoles et militants des associations d’éducation populaire, les lycéens, les étudiants et tous ceux qui sont impliqués dans le projet d’une école publique, laïque et émancipatrice, à manifester, samedi 25 mai, dans le en région ou à Paris, pour l’école publique et pour dire « non au choc du savoir ». Ensemble, créons une communauté autour de l’école !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La présidente de la Fed, Susan Collins, déclare que l’économie devra peut-être s’affaiblir pour atteindre l’objectif d’inflation de 2 %
NEXT le Sahel, « l’un des plus grands trous noirs de l’information »