Lens se relance dans la course à l’Europe et pousse Lorient un peu plus loin

Lens se relance dans la course à l’Europe et pousse Lorient un peu plus loin
Descriptive text here

Le match : 2-0

Alors que l’usure mentale et physique des Lensois avait fait naître le doute quant à leur capacité à résister dans la course aux places européennes, les Sang et Or ont su décrocher un succès capital contre Lorient ce vendredi (2-0), pour assurer leur 6ème place provisoirement avec cinq points d’avance sur l’OM et l’OL. Lens n’a pas tout bien fait mais a mis fin à une série inquiétante (quatre points lors des six dernières journées), grâce notamment au réveil d’Elye Wahi (voir plus bas). Sur une série de six défaites de suite, Lorient franchit une nouvelle étape vers la relégation en Ligue 2.

Face à un bloc très bas de Lorient, Lens prenait rapidement le dessus sur le jeu à Bollaert, mais avait du mal à trouver des espaces pour accéder à la surface de Merlus. Et les hommes de Franck Haise ont longtemps manqué de réalisme lorsqu’ils parvenaient à ouvrir des brèches. Alors que Florian Sotoca a été gêné par Montassar Talbi (15e) puis Benjamin Mendy (25e), l’insaisissable Facundo Medina (32e, voir par ailleurs), Elye Wahi (37e) puis Deiver Machado ont ainsi gâché trois occasions franches (45e). +2) avant la pause.

Après avoir perdu Kevin Danso à cause d’un problème musculaire, les Sang et Or ont maintenu la pression en début de seconde période. Après de nouvelles tentatives plus ou moins nettes (50e, 56e), c’est finalement un bon pressing de Nampalys Mendy sur Tiémoué Bakayoko qui donne l’occasion à Wahi de libérer Bollaert (57e). Cinq minutes plus tard, le Stade Artésien était relevé par un coup de sifflet de Monsieur Pignard, qui voyait une faute très floue de Lorient sur la droite de la surface sur un coup franc de Merlus, pour invalider l’égalisation.

Brice Samba a ensuite conservé l’avantage lensois avec un superbe arrêt devant Mohamed Bamba (77e), et le Racing a su attaquer en contre pour assurer sa victoire. Après une percée de soixante mètres et un appui sur Adrien Thomasson, David Pereira Da Costa (81e) a fait le break. Przemyslaw Frankowski a raté l’occasion d’alourdir le score en touchant le poteau (88e).

Le fait : le réveil de Wahi

Sifflé par son public face à Clermont le 20 avril (1-0), Elye Wahi a répondu présent en mettant fin à sa disette qui durait depuis le 29 mars et sa réalisation dans le derby de Lille (défaite 1-2). L’international Espoirs a parfaitement fermé son pied pour battre Yvon Mvogo (57e), après un bon pressing de Nampalys Mendy. Dans une joie furieuse, Wahi a ôté son maillot pour le présenter aux supporters en montrant son numéro 9. Le jeune attaquant de 21 ans a réussi 13 tirs sans marquer en L1, une séquence qui ne lui était jamais arrivée. Il a notamment trop ouvert le pied en première période (38e), mais ses appels et ses intentions ont été bons tout au long du match. Un investissement récompensé par un 8e but avec Lens en L1. Wahi est devenu le troisième joueur né en 2003 ou après à être décisif au moins cinquante fois dans le Top 5 européen (40 buts, 10 passes décisives), derrière Florian Wirtz (57) et Jamal Musiala (55).

Le joueur : Médine était partout

Alors qu’il enchaîne les prestations décevantes depuis un mois et demi, Facundo Medina s’est fâché ce vendredi à Bollaert. Le bouillant défenseur central argentin, prolongé jusqu’en 2028 en avril, a très souvent prévu d’apporter des solutions offensives. Après un bon centre vers Sotoca (25e), Medina a failli ouvrir le score après un superbe une-deux avec Wahi, mais sa frappe du droit, son mauvais pied, n’a pas été cadrée (32e). Il s’est encore montré crucial sur une occasion de Wahi, trouvant Angelo Fulgini juste au but (37e). Son entente avec son ami Deiver Machado, piston gauche, a été marquante. Il était tout aussi pointu défensivement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le prix outrageusement exorbitant d’Assassin’s Creed Shadows ne semble pas vraiment affecter ses précommandes
NEXT Castelfranc. Un vote « comme les grands » pour le Prix des Incorruptibles