Voici 3 façons de vaincre le syndrome de la fille aînée selon un psychologue

Voici 3 façons de vaincre le syndrome de la fille aînée selon un psychologue
Descriptive text here

Le syndrome de la fille aînée est un terme qui fait référence à l’ensemble des défis et des attentes placés sur les épaules de la fille aînée d’une famille. C’est souvent très difficile à vivre pour une femme car cela combine devoirs familiaux et normes sociétales. Dans un article de Psychology Today, publié le 2 mai, le psychologue Mark Travers donne plusieurs conseils aux parents pour que leur fille aînée ne ressente pas ce poids et qu’elle n’ait pas à affronter, à l’âge adulte, ce syndrome qui peut faire des ravages.

Dans un premier temps, le spécialiste se concentre sur attentes parentales, notamment en termes de réussite scolaire. Celles-ci sont parfois très grandes. “Ces attentes élevées créent une pression immense et alimentent un sentiment d’inadéquation chez la fille aînée alors qu’elle lutte avec la tâche ardue de répondre aux normes de ses parents.”explique Mark Travers qui conseille donc aux parents, et plus particulièrement aux mères, de donner le bon exemple à leurs filles, notamment « en termes de conciliation travail et responsabilités domestiques ». Deuxièmement, le psychologue examine relations fraternelle. « Dans de nombreuses familles, on attend souvent de la fille aînée qu’elle assume un rôle de soins, notamment la garde des enfants et le soutien émotionnel des frères et sœurs. Bien qu’initialement motivée par un sentiment de devoir ou d’affection, cette responsabilité peut rapidement devenir écrasante, entraînant ressentiment et frustration.assure la spécialiste qui conseille donc aux parents de faire attention à ce que leur fille aînée ne se sente pas éclipsée par ses frères et sœurs ou qu’elle ne perçoive pas une inégalité de traitement.

Enfin, Mark Travers se concentre sur pressions sociétales OMS « cela pèse lourdement sur la fille aînée, qui peut se sentir obligée d’adhérer aux rôles traditionnels de genre et d’abandonner ses propres ambitions pour le bien de sa famille ». Le psychologue conseille alors d’utiliser le décentrage, une technique psychologique qui consiste à s’éloigner des points de vue et des émotions subjectifs pour se tourner vers une compréhension plus objective des expériences. Selon lui, cette méthode « permet aux individus de se détacher émotionnellement des situations difficiles sans rompre complètement les liens ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Salomé fait une découverte choquante et… – .
NEXT Prix ​​ICB 2012 – NASA