Lukaku doit espérer un miracle, De Ketelaere peut y croire

Lukaku doit espérer un miracle, De Ketelaere peut y croire
Descriptive text here

Ce jeudi, les récents tenants du titre de Bundesliga n’ont pas attendu les arrêts de jeu pour inverser la tendance comme ils le font chaque semaine sur la scène nationale depuis qu’ils ont remporté leur titre. Pendant une demi-heure, les hommes de Xabi Alonso ont douté face à la Roma. Lukaku frappait de la tête la barre transversale suite à un corner (21e) et l’occasion des Italiens était passée.

A la demi-heure de jeu, Grimaldo s’offre une 16e passe décisive cette saison. De quoi redonner le sourire à ses dirigeants, heureux de l’avoir attiré librement l’été dernier en provenance de Benfica. Wirtz profitait du bonbon pour régaler tout un club (28e, 0-1).

Par la suite, les Romains ont tout tenté. Lukaku a raté deux points pour reprendre de la tête Cristante (56e). Et puis Andrich a creusé l’écart d’un superbe but en pleine lucarne (73e, 0-2). Le Diable Rouge et ses coéquipiers devront réaliser ce que personne n’est parvenu à faire depuis juillet : battre Leverkusen. Comme si ce n’était pas assez compliqué, ils devront y arriver par trois buts d’avance s’ils veulent éviter la loterie des tirs au but.

“Garder le Belge sera difficile” : l’avenir de Lukaku déjà remis en question à l’AS Roma

Tout reste possible pour De Ketelaere

Pour l’autre Belge présent dans le dernier carré de la Ligue Europa, les espoirs de voir Dublin restent présents. Titulaire à la pointe de l’attaque de l’Atalanta Bergame à Marseille, De Ketelaere a souffert comme ses coéquipiers malgré l’ouverture du score précoce de Scamacca (11e, 0-1).

Le magnifique curl venu des pieds de Mbemba, l’ancien joueur d’Anderlecht, a réchauffé un stade déjà bouillant (20e, 1-1).

Les Olympiens ont alors pris le match en main. Sarr pensait donner l’avantage à son équipe (64e) mais le but était invalidé pour position de hors-jeu. Ounahi trouvait ensuite la barre transversale (73e).

En sortant du Vélodrome sur un score nul, les Lombars peuvent s’estimer chanceux. Tout reste ouvert, contrairement à l’autre demi-finale.

A défaut d’avoir un affrontement Lukaku – De Ketelaere, finalement utopique après le match aller, l’idée de voir un compatriote soulever le trophée reste envisageable. À condition que l’Atalanta fasse le travail la semaine prochaine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Que devez-vous faire si vous êtes confronté à cette situation ? – .
NEXT « Ce que fait le gouvernement, c’est défaire l’accord de Nouméa » – Libération – .