le point sur les collectes effectuées ce vendredi

le point sur les collectes effectuées ce vendredi
le point sur les collectes effectuées ce vendredi

Le mouvement de grève initié par une organisation syndicale impactera les services de Bruxelles Propreté du 2 au 5 mai 2024, ainsi que le 10 mai 2024.

Des visites de rattrapage seront organisées en fonction des ressources humaines disponibles, mais « nous invitons les habitants et commerçants des communes dont les sacs ne sont pas récupérés au lendemain des perturbations à restituer leurs sacs dans la mesure du possible », explique l’agence bruxelloise.

«Bruxelles-Propreté regrette ce mouvement de grève et présente ses excuses aux Bruxellois concernés»

Estimations des collections réalisées

Le matin, à Haren, 99 % des sacs blancs sont collectés, 100 % des sacs jaunes et bleus et 10 % des sacs oranges. A Etterbeek 70% des sacs blancs et 90% des sacs jaunes collectés. A Evere, 90 % pour le blanc, 100 % pour le jaune et le bleu et 20 % pour l’orange. Pour Ixelles, 100% des sacs blancs et jaunes sont collectés. A Koekelberg, 90% de sacs blancs, 99% de sacs jaunes et 0% de sacs verts et oranges. Pour Molenbeek, 70% de sacs jaunes collectés, 95% de sacs jaunes et 85% de sacs verts et oranges. A Saint-Josse, il y a 80% de sacs blancs, 10% de sacs jaunes et 70% de sacs verts et oranges. A Schaerbeek, 50% de sacs blancs, 25% de sacs jaunes et 70% de sacs verts et oranges. A Woluwe-Saint-Lambert, 40% de sacs blancs collectés, 40% de sacs jaunes et pour Woluwe-Saint-Pierre 30% de sacs blancs collectés et 85% de sacs jaunes.

La situation des collectes de l’après-midi n’est pas encore connue.

Des perturbations sont attendues ce dimanche 5 mai et concernent les collectes nocturnes des sacs bleus et des sacs blancs dans les communes suivantes : Bruxelles, Anderlecht, Forest, Ixelles et Saint-Gilles.

Partir en 2023

Les raisons du mouvement de grève sont liées aux discussions « assez classique » au sein de l’ABP entre les syndicats et la direction générale, selon l’agence. « Le point de désaccord majeur concerne les congés pour 2023 qui n’ont pas encore été accordés en raison du taux d’absentéisme assez élevé auquel nous sommes confrontés »a expliqué l’un des porte-parole de Bruxelles-Propreté, Carl Dufour.

« En concertation sociale, nous essayons de trouver un équilibre entre la poursuite de nos missions malgré des effectifs réduits, la lutte contre cet absentéisme élevé et l’octroi de ces congés »a-t-il conclu.

Belga

ED – Photo : Belga

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ce que contient le projet de loi sur le logement
NEXT l’essence et le diesel plus chers aujourd’hui