« Mentalement, je me sens beaucoup mieux »

« Mentalement, je me sens beaucoup mieux »
« Mentalement, je me sens beaucoup mieux »

Même s’il n’a gagné qu’un seul match depuis son dérapage à Dubai, Andreï Roublev fait plus que simplement lever la tête Masters 1000 de Madrid en se qualifiant pour sa 25ème finale en carrière, la 2ème en 2024 et la 5ème à ce niveau. Certes, il a bénéficié de circonstances favorables puisqu’il n’a pas eu à contester Holger Rune, tête de série n°11, sur son parcours, mais il lui restait à affronter le double tenant du titre, Carlos Alcaraz, en quarts. Et ce vendredi, en demi-finale, le n°8 mondial a encore réalisé une belle performance face au 13ème joueur mondial. Taylor Fritz. En panne depuis le début, Roublev puis dicté sa loi pour s’imposer en à peine 1h15 de jeu, 6-4, 6-3.

Andrey Rublev après sa victoire contre Alcaraz

Retrouvez le tableau du Masters 1000 de Madrid ici

“Je ne regarde jamais les classements”

À coup sûr. Mentalement, je me sens beaucoup mieux. J’ai pu jouer en mettant mes émotions dans le bon sens. Cela m’a aidé à atteindre la finale. Sans ça, je ne serais pas en finale.« En finale, le Russe partira favori contre Jiri Lehecka ou Félix Auger-Aliassime. Mais le n°8 mondial se veut prudent. “Je ne le vois pas de cette façon. Parce que je sais que Félix était dans le top 10. Il n’a pas joué pendant un moment l’année dernière. Il joue désormais de mieux en mieux. Nous avons joué en début de saison. J’ai économisé je ne sais combien de balles de match. Il m’a presque battu. Lors des matches précédents, il m’avait également battu. Ensuite, Lehecka m’a battu, et lors de notre dernier match à Indian Wells, il m’a détruit en deux sets sans me laisser aucune chance. Je ne regarde jamais les classements car je connais les joueurs et leur façon de jouer. A en juger par les classements, au tennis, ça ne marche pas comme ça.« Dimanche, le Moscovite visera un 16e titre ATP et un 2e en Masters 1000 après celui à monte Carlo en 2023.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Projet hydrogène pour une joint-venture Totalenergies
NEXT les marques qui cartonnent au Luxembourg