une fonctionnalité de plus en moins, que reste-t-il ? – .

La version gratuite de Spotify voit une fonctionnalité disparaître de l’application : les paroles des chansons. Encore une fonctionnalité en moins dans un modèle sans abonnement de moins en moins attrayant, alors que les prix de Spotify augmentent.

Logo Spotify // Source : Alexandre Chatov – Unsplash

L’exaspération des utilisateurs de la version gratuite de Spotify grandit. Selon eux, la plateforme fait tout pour les obliger à passer à Spotify Premium. En témoigne la disparition récente de l’affichage des paroles des chansons, désormais accessible uniquement à ceux qui paient.

Paroles et paroles et paroles“, oui, mais plus pour tout le monde

L’affaire remonte en réalité à septembre dernier : Spotify testait la suppression des paroles de certains utilisateurs gratuits. Autrement dit, ils ne pouvaient plus lire les paroles des chansons sur leur application. Plusieurs mois après ses tests, Spotify a pris sa décision : les paroles seront désormais réservées aux abonnés Spotify Premium.

Source : geoon_Midas via Reddit

C’est donc la fin pour une grande partie des utilisateurs du service de streaming musical d’accéder à une fonctionnalité présente depuis des années. Derrière cela, il y a évidemment une logique commerciale : ceux qui étaient attachés aux paroles devront souscrire à l’abonnement.

Plus de mots, plus de mots, les mêmes mots» : Spotify ne convainc plus

Comme signaléAutorité Android, les utilisateurs ont exprimé leur frustration face à une énième restriction Spotify pour ceux qui ne veulent pas payer. Les contraintes rencontrées avec la version gratuite sont de plus en plus nombreuses : publicités, lecture aléatoire, impossibilité de télécharger des chansons, six sauts de titres par heure, etc.

Spotify // Source : ElR – Frandroid

D’autant que d’un autre côté, Spotify augmente ses tarifs. La prochaine augmentation prévue est liée au «taxe de streaming» en France, alors que l’abonnement coûte 11 euros par mois (6 euros pour les étudiants). Parmi les alternatives possibles, on pense à Deezer ou YouTube Music, même s’ils ne sont pas sans défauts. Par exemple, YouTube Music est très flexible (pas de lecture aléatoire notamment), à un point près : impossible d’écouter de la musique en fond sans payer.


 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les prix du pétrole augmentent après la mort tragique du président iranien
NEXT réalisateur, casting, scénario… ce que l’on sait du film « Que je t’aime »