que faire et quand consulter ? – .

que faire et quand consulter ? – .
que faire et quand consulter ? – .

Le ronflement peut être à l’origine de plusieurs désagréments : micro-réveils répétés, fatigue ou somnolence par exemple. Pour les réduire, il suffit souvent d’adapter son mode de vie. Mais si d’autres symptômes apparaissent, ou si les ronflements persistent, il est recommandé de consulter. Sciences et Avenir fait le point sur cette condition commune.

En France, 40 à 60 % des hommes ronflent. Cette proportion diminue pour les femmes : une sur quatre serait concernée. Il est souvent associé à l’âge et à juste titre : le ronflement, également appelé ronchopathie, augmente avec l’âge. Mais cela peut aussi toucher les enfants, d’une manière légèrement différente.

Le ronflement n’est pas toujours inévitable. On connaît désormais plusieurs facteurs qui favorisent ou aggravent son apparition. Toutefois, si elle persiste et s’accompagne d’autres symptômes, une expertise médicale est nécessaire pour en trouver la cause.

Pourquoi ronflons-nous ?

Pendant le sommeil profond, les muscles de l’arrière de la gorge, du palais mou, de la luette et de la langue se détendent. “Ces organes prennent plus de place et obstruent les voies respiratoires. détaille le site de l’Assurance Maladie. Lors de l’inspiration, l’air a plus de difficulté à passer et fait vibrer le palais mou, la luette ou le pharynx, provoquant un bruit de ronflement. Son intensité est variable, et peut atteindre jusqu’à 100 décibels, soit… le bruit d’un camion !

Et les enfants peuvent aussi être concernés. “Des ronflements temporaires peuvent être observés lors d’une rhinopharyngite. Quand cela dure, trois causes principales peuvent l’expliquer,» analyse le site Ameli :

  • amygdales très volumineuses, suite à une amygdalite ;

  • végétations hypertrophiées suite à des rhinopharyngites répétées et en présence d’un éventuel reflux gastro-œsophagien ;

  • rhinite allergique, rare avant l’âge de 5 ans.

Parfois, elle est associée à un autre trouble : l’apnée du sommeil. La ronchopathie perturbe le rythme du sommeil et peut avoir un impact social important : fatigue, baisse de vigilance ou problèmes relationnels notamment.

Comment réduire les ronflements ?

Chez l’adulte, adopter un nouveau mode de vie suffit souvent à réduire les ronflements. Voici quelques recommandations de spécialistes :

En savoir plus sur sciencesetavenir.fr

Lire aussi

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Deux fois plus de stands pour la deuxième Journée de l’Animal à Chartres
NEXT Manon Aubry estime que Macron est « un agent du chaos » et que la situation ne se réglera pas par la « brutalité »