Un derby Union-Anderlecht en tête de l’agenda de la 7ème journée des Champions Playoffs, RWDM et Courtrai en lutte pour les playdowns

Un derby Union-Anderlecht en tête de l’agenda de la 7ème journée des Champions Playoffs, RWDM et Courtrai en lutte pour les playdowns
Un derby Union-Anderlecht en tête de l’agenda de la 7ème journée des Champions Playoffs, RWDM et Courtrai en lutte pour les playdowns

La lutte pour le titre continue en Jupiler Pro League avec la 7e journée des Champions Playoffs ce week-end qui offrira notamment un derby bruxellois au sommet entre l’Union Saint-Gilloise et Anderlecht dimanche (18h30).

En une semaine, l’Union a retrouvé des couleurs après avoir débuté ses playoffs par quatre défaites de suite, passant de la première à la troisième place. Les Saint-Gillois viennent d’enchaîner deux succès contre Anvers, leur adversaire en finale de Coupe jeudi prochain, et ont repris confiance avant de recevoir Anderlecht.

Les Anderlechtois, de leur côté, ont fait du mauvais travail le week-end dernier en partageant au Cercle Bruges (1-1) et ont vu le Club Bruges revenir à leur niveau. C’est néanmoins dans la peau du leader que le RSCA, qui ne s’est pas encore imposé en playoffs, se déplacera au Parc Duden. Lors du match aller, les Mauves ont remporté leur première victoire en dix matches contre les Unionistes depuis leur retour dans l’élite (2-1). Un nouveau succès des troupes de Brian Riemer dimanche va leur permettre de repousser l’Union à quatre points.

Le Club Bruges pourrait profiter du derby bruxellois. Les Brugeois se déplacent à Anvers dimanche à 13h30 et prendront provisoirement la tête en cas de victoire à Bosuil. Reste à savoir comment les “Blauw & Zwart” auront digéré leur déplacement à la Fiorentina lors de la demi-finale aller de la Conference League jeudi soir. Anvers, dernier des Playoff Champions, ne dispose que de la finale de la Coupe de Belgique pour sauver sa saison.

La 7ème journée des Champions Playoffs débutera samedi avec le déplacement de Genk au Cercle Bruges samedi à 20h45 avec la quatrième place en jeu.

Objectif barrage pour le RWDM

La Gantoise peut déjà assurer la victoire lors des Playoffs européens de la Jupiler Pro League en cas de victoire sur le terrain de Malines pour la 7ème journée samedi (18h15). Lors des playdowns, le RWDM et Courtrai seront toujours en lutte pour la place des barrages.

Les Buffalos occupent la première place des Playoffs européens avec 39 points, soit six de plus que Malines, leur plus proche poursuivant, où ils se rendront samedi. En cas de succès, les Gantois auront neuf points d’avance à trois journées de la fin et ne pourront plus se faire reprendre en tête.

La Gantoise et Malines ont toutes deux bénéficié d’un arrondi en divisant les points par deux. En cas d’égalité, c’est le classement de la phase classique qui départagera les deux équipes. La Gantoise termine à la 7ème place, juste devant Malines, 8ème.

Le vainqueur de ces Europe Playoffs affrontera le quatrième des Champions Playoffs en barrage pour le dernier ticket européen, ou le cinquième si l’Union Saint-Gilloise remporte la Coupe de Belgique.

La rencontre entre Westerlo et Saint-Trond donnera le coup d’envoi de cette 7ème journée des Playoffs européens vendredi à 20h45. Le Standard, toujours à la recherche d’un premier succès, se déplacera à Oud-Heverlee Louvain dimanche à 16h00.

En playdowns, la 5ème et avant-dernière journée s’annonce également palpitante avec un duel à distance entre le RWDM, 2ème avec 30 points, et Courtrai, 3ème avec 28 points, pour la place des barragistes. Les Molenbeekois accueillent Charleroi, déjà assurés de leur survie, samedi à 16h00 et seront assurés de terminer à la 2ème place s’ils battent les Carolos et que Courtrai ne bat pas Eupen dimanche à 19h15.

Un succès à Molenbeek enverra aussi mathématiquement Eupen en Challenger Pro League avant de passer aux Courtraisiens.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Comment conserver son logement après le décès de son conjoint ? – .
NEXT « La loi sur la fin de vie ne doit pas être votée avant que le territoire ne soit doté de ressources palliatives »