-32%, Lafite fixe la norme pour les prix primeurs 2023 à Bordeaux

-32%, Lafite fixe la norme pour les prix primeurs 2023 à Bordeaux
-32%, Lafite fixe la norme pour les prix primeurs 2023 à Bordeaux

C’est le coup d’envoi des primeurs 2023 avec la sortie du premier des premiers grands crus classés en 1855 à un prix témoignant d’une volonté de soutenir la commercialisation.

L

e rythme ne ralentit pas pour la campagne des primeurs 2023 à Bordeaux. Ce jeudi 2 mai, Château Lafite-Rothschild sort à 396 € prix hors commerce, soit une baisse de 32% par rapport au millésime 2022 selon la plateforme anglaise Liv-Ex. Le premier grand cru classé en 1855 de Pauillac réitère ainsi sa stratégie gagnante de la campagne primeur 2019, avec un prix nettement réduit et une Horaire début du printemps 2020.

Quatre ans plus tard, les professionnels et le marché ont exprimé leur attente d’une commercialisation rapide et d’une forte baisse des prix en 2023 après les épidémies du millésime 2022. Tout l’enjeu étant désormais que ces sorties précoces de marchés à prix réduits remportent l’adhésion des acheteurs dans un monde marqué par l’inflation et la déconsommation. « Si les propriétaires alignent les prix sur ceux du marché, les primeurs peuvent fonctionner. Dès qu’il y aura une erreur de jugement sur les prix, cela cessera » analyse Pierre Lurton, personnalité des grands crus classés de Bordeaux (avec la gestion du Château Cheval Blanc à Saint-Émilion et d’Yquem à Sauternes pour LVMH) venant de commercialiser les vins de sa propriété personnelle (le Château Marjosse, 40 hectares en AOC Bordeaux).


justice de paix

En attendant la réponse des marchés, quelques jours seulement après la semaine de dégustation des nouveautés (lundi 22 avril-jeudi 25 avril), les sorties sont soutenues et en forte baisse, avec notamment ce mardi 30 avril le Léoville Las Châteaux de Cases (-40% pour le grand cru classé en 1855 à Saint-Julien) et de Pontet-Canet (-30% à Pauillac). L’avenir nous dira si avec une stratégie similaire le succès des primeurs 2019 pourra se répéter avec le millésime 2023 ce printemps 2024.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le HMRC lance un appel urgent aux commerçants pour qu’ils passent au nouveau système douanier alors que CHIEF entre dans les dernières semaines – PublicTechnology – .
NEXT une terrible explosion souffle une résidence HLM près de La Rochelle