6 choses que vous ne savez probablement pas sur la course à pied

6 choses que vous ne savez probablement pas sur la course à pied
6 choses que vous ne savez probablement pas sur la course à pied

Il y a une course de 321 km à réaliser dans un tunnel et dans le noir

C’est ce que fait endurer chaque année la course « Ultra Tunnel » aux quelques ultramarathoniens ayant tenté ce défi extrême. Située dans la petite ville de Bath, en Angleterre, cette course unique également surnommée le « tunnel de la mort » oblige les plus courageux à parcourir un tunnel de 1,8 kilomètre de long, mal éclairé le jour et dans l’obscurité totale. la nuit, avec droit à une lampe frontale uniquement pendant la nuit. Avec 95% d’abandons à son compteur, il n’a accueilli qu’un finisher en 2019 lors de sa création, et 44 en 2022. Cerise sur le gâteau : il faut débourser 300 € pour participer et avoir terminé au moins une fois dans sa vie un 160. course d’un kilomètre. Donc tu aimes bien ?

A lire aussi : J’ai essayé de courir le ventre vide pendant un mois et voici ce que j’en ai pensé

Courir rend plus intelligent

Selon une étude réalisée par douze chercheurs américains et publiée dans la revue scientifique « Cell Metabolism », la pratique de la course à pied stimulerait la production de cathepsine B. Cette protéine joue un rôle essentiel dans la génération de nouveaux neurones de l’hippocampe, un zone du cerveau responsable de la mémoire et de l’orientation spatiale. Courir semble donc bénéfique pour les fonctions cognitives en favorisant cette activité neuronale.

Il y a un marathon où l’on peut boire du vin et manger des huîtres pendant la course

Et sans surprise, il est en France. Troisième marathon le plus célèbre au monde, le marathon du Médoc a été imaginé en 1984 par cinq amis. Leur idée initiale ? Inventez une course qui célèbre la bonne humeur, la convivialité et la fête. Cette course de 42,195 km qui se déroule en Gironde traverse les grands domaines viticoles et présente des exigences quelque peu surprenantes. Il est obligatoire de s’habiller selon un thème différent chaque année, et il est possible voire obligatoire de déguster des vins, de manger de l’entrecôte ou des huîtres tout au long du parcours. Pour courir en fête, à chaque kilomètre, 42 animations musicales ponctuent la course de leur talent et de leur bonne humeur. La course idéale pour repousser ses limites tout en s’amusant.

Il est possible de parcourir toute la longueur du continent africain en moins d’un an

Et il s’appelle Russ Cook. Ce Britannique de 27 ans s’est lancé un défi en avril 2023 : parcourir à pied tout le continent africain. Il est parti le 22 avril 2023 du point le plus méridional de l’Afrique du Sud, pour atteindre le Cap Angela, en Tunisie, le point le plus septentrional de l’Afrique, le 7 avril. Le tout en moins d’un an (240 jours) et en courant l’équivalent d’un marathon. tous les jours. 16 pays, 16 250 kilomètres et 700 000 € récoltés pour l’association britannique Running Charity qui vient en aide aux jeunes sans-abri : voilà l’exploit dont peut désormais se vanter ce sportif autrefois accro à l’alcool et aux jeux d’argent. Un défi qui n’a pas été sans incident puisque lui et son équipe ont été victimes d’un vol à main armée en Angola au cours du 64e jour de son voyage. Un événement qui ne l’a cependant pas empêché de réaliser son incroyable performance en moins d’un an. Chapeau.

Seulement 0,17 % de la population mondiale a déjà terminé un marathon

Cette statistique fait rêver tous les coureurs débutants, intermédiaires et même professionnels (et moi qui écris ces lignes). Ainsi, même si ce chiffre a sûrement augmenté de quelques unités depuis qu’il a été donné pour la première fois (2021 !), courir un marathon reste un exploit que peu de gens accompliront au cours de leur vie. Ainsi, lorsque vous vous inscrivez pour courir un marathon, vous prenez votre place dans l’histoire. Pourtant, courir 42,195 km reste autant un exploit que sortir de chez soi et se motiver pour aller courir ne serait-ce qu’un kilomètre…

A lire aussi : Course à pied : comment commencer à courir ?

Courir aurait le même effet que la drogue

Lorsque vous courez, le corps libère des endorphines et des endocannabinoïdes, des neurotransmetteurs qui se lient respectivement aux récepteurs opioïdes et endocannabinoïdes. Ces produits chimiques provoquent ce qu’on appelle plus communément le syndrome de « l’euphorie du coureur » : une sensation d’euphorie et de bien-être où la douleur et la fatigue semblent disparaître pour laisser place à une agréable sensation de bonheur. Le corps produit alors des endorphines et des endocannabinoïdes, qui possèdent les mêmes récepteurs que le cannabis. Cette sensation d’euphorie peut toutefois survenir de manière aléatoire, mais s’observe généralement lors d’un effort long et d’intensité soutenue.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV «Il m’a dit qu’il conduisait mieux que moi»… A 97 ans, un automobiliste percute deux voitures avant d’éviter de peu un scooter et un piéton en sortant
NEXT Que pense Guardiola de l’arrivée de Kompany au Bayern ? « J’espère que le Bayern prendra la bonne décision »