Dépêchez-vous de voir ces 3 chefs-d’œuvre du cinéma français avant qu’il ne soit trop tard

Dépêchez-vous de voir ces 3 chefs-d’œuvre du cinéma français avant qu’il ne soit trop tard
Descriptive text here

Comme vous le savez déjà, les plateformes de streaming, comme Netflix et ses concurrents, ajoutent chaque mois de nombreuses nouveautés à leurs catalogues. Si beaucoup d’entre elles sont des productions originales, ce n’est pas le cas de tous les programmes, les plateformes achetant de nombreux films, séries ou documentaires dont elles ne sont pas productrices. Pour des raisons de droits de diffusion, les plateformes sont alors obligées de retirer certains titres à l’expiration des droits. C’est notamment le cas de ces trois films cultes de Jacques Demy. Les abonnés Netflix ont jusqu’au 14 mai pour voir ou revoir Les Demoiselles de Rochefortréunissant Catherine Deneuve et sa sœur aînée Françoise Dorléac, ainsi que Parapluies de Cherbourg Et La peau d’âneavant qu’ils ne soient plus disponibles en streaming.

Parapluies de Cherbourg : plus que deux semaines pour rattraper ce chef-d’œuvre de Jacques Demy sur Netflix

Après avoir visionné Les Demoiselles de Rochefort Et La peau d’âne, Les abonnés Netflix vont pouvoir se (re)plonger dans Parapluies de Cherbourgqui ne sera plus disponible sur la plateforme de streaming après le 14 mai. Avec Catherine Deneuve et Nino Castelnuovo, la comédie musicale se déroule à la fin des années 1950 et raconte l’histoire de Geneviève Emery, dont la mère ne voit pas d’un bon oeil son idylle avec un jeune mécanicien. Elle préférerait voir sa fille épouser un riche bijoutier, mais la jeune femme se donne à son amant juste avant son départ pour la guerre d’Algérie.

Le reste sous cette annonce

Parapluies de Cherbourg : la fille adoptive de Jacques Demy au casting de ce chef-d’œuvre du 7ème art

Peu de gens le savent, mais Rosalie Varda, la fille d’Agnès Varda et Jacques Demy, était au casting du film de son père adoptif. Celle qui deviendra plus tard costumière et directrice artistique n’avait que cinq ans lorsque le réalisateur l’invita sur le tournage de Parapluies de Cherbourg. « Jacques Demy a trouvé la charmante idée de proposer à Hervé [le fils de Michel Legrand, ndlr] jouer François et ‘Mini Moi’ être Françoise, l’enfant de l’amour, pour la dernière scène du film »elle a rappelé dans le magazine Trois couleurs. Une expérience dont elle garde aujourd’hui de très bons souvenirs.

Article rédigé 6Médias

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ex-Dorfbewohner feiern jedes Jahr an Pfingsten
NEXT «J’ai vécu un accouchement traumatisant et voici ce que j’aurais aimé savoir»