Girondins4Ever reste ici l’année prochaine »

Girondins4Ever reste ici l’année prochaine »
Girondins4Ever reste ici l’année prochaine »

(Photo d’Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo d’Icon Sport

A l’occasion de la 36ème journée de Ligue 2, les Girondins de Bordeaux reçoivent l’AC Ajaccio, au stade René Gallice/Matmut Atlantique. Ainsi, comme presque tous les jeudis, les conférences de presse ont eu lieu. Ce fut le cas deAlbert Riera ce matin au Haillan. L’entraîneur bordelais a clamé sa volonté de rester en Gironde.

“Je suis sûr que je vais rester ici.” Il me reste encore un an de contrat. Je sais construire cette équipe, je suis sûr de moi. Si on a un projet… Cette année, ce n’était pas un projet car je suis arrivé en retard, au mauvais moment. Mais ce n’est pas le plus important. La saison dernière, on a raté la montée pour un détail, on ne va pas revenir là-dessus. Mais nous n’avons pas amélioré l’équipe car les joueurs qui sont partis n’ont pas été vraiment remplacés. C’est la vérité. Le plan est de toujours progresser en ratant de peu la montée. Il faut améliorer l’équipe. Quand je suis arrivé, il y avait un petit déficit par rapport à l’année dernière. Et puis il y a un autre déficit, celui du mercato. Vous ne pouvez pas le faire avec les mains serrées. Mais telle était la situation au club. Nous verrons les possibilités du club, mais s’ils me donnent le projet, celui avec la façon dont je veux faire les choses, je suis sûr que l’année prochaine nous pourrons monter.

Avait-il l’assurance qu’il resterait et qu’il aurait ce dont il avait besoin pour monter ?

« Non, on verra à la fin de la saison. J’ai un an de contrat. Mais ensuite, il y a un président, un directeur sportif, qui doit décider si je suis l’homme de la situation. Ici, je parle de moi et je suis convaincu de la manière de faire les choses pour m’élever. Je suis une personne honnête. Quand je suis arrivé ici, j’ai dit que je donnerais tout pour ce club. Ce n’est pas n’importe quel club, c’est un club où j’ai été joueur, un ancien club. Quand je suis arrivé ici le premier jour, j’ai dit que je voulais rendre l’amour que j’ai reçu en tant que joueur. Je ne peux pas sortir par une mauvaise porte, une porte latérale ou une porte dérobée. Je sais faire les choses, mais j’ai bien sûr besoin de moyens, d’un projet qui s’adapte aussi à notre manière de travailler. Je peux parler des choses que je peux apporter, mais il y a quelqu’un qui décide si je reste ou non, mais je peux parler de moi.

Transcription Girondins4Ever

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Premier jour de délibérations du procès historique de Trump : verdict reporté
NEXT PRONOS PARIS RMC Le buteur du jour du 30 mai – Barrages de Ligue 1 – .