aide de 818 millions d’euros aux victimes du séisme du 3 avril

aide de 818 millions d’euros aux victimes du séisme du 3 avril
aide de 818 millions d’euros aux victimes du séisme du 3 avril

Le gouvernement taïwanais a approuvé jeudi un budget d’environ 818 millions d’euros pour l’aide aux victimes du tremblement de terre qui a fait au moins 17 morts le mois dernier.

• Lire aussi : Série de tremblements de terre à Taiwan, le plus fort atteint une magnitude de 6,1

• Lire aussi : Le bilan du séisme à Taiwan s’élève à 16 morts

Le séisme de magnitude 7,4 qui a frappé l’île le 3 avril a également fait plus de 1 100 blessés, mais des normes drastiques en matière de réglementation de la construction et un système d’alerte précoce de la population ont permis d’éviter une catastrophe encore plus grave.

Le séisme a provoqué des glissements de terrain massifs qui ont bloqué des tunnels et endommagé des routes et des bâtiments, portant un coup dur au tourisme et à l’activité économique de la ville orientale de Hualien, près de l’épicentre.

Le gouvernement a annoncé jeudi qu’il déploierait « les plus grands efforts » pour reconstruire les logements et revitaliser les entreprises avec un plan de reconstruction d’un montant de 28,55 milliards de dollars NT (818 millions d’euros).

“A l’avenir, le gouvernement central et les autorités locales travailleront ensemble pour garantir que les populations reçoivent de l’aide le plus rapidement possible”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le tremblement de terre s’est produit quelques semaines avant l’entrée en fonction du nouveau président taïwanais, Lai Ching-te, le 20 mai, après avoir remporté les élections présidentielles de janvier.

Il s’agit du tremblement de terre le plus grave à Taiwan depuis le séisme de magnitude 7,6 de 1999. Quelque 2 400 personnes ont été tuées.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV John Sever, champion de l’éradication de la polio, est décédé
NEXT Le pétrole devrait réduire ses gains hebdomadaires alors que l’offre et l’inflation donnent le ton