Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la Déportation à Chalon-sur-Saône – info-chalon.com

Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la Déportation à Chalon-sur-Saône – info-chalon.com
Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la Déportation à Chalon-sur-Saône – info-chalon.com

Ce dimanche 28 avril s’est tenue la cérémonie de la Journée nationale de mémoire des victimes et héros de la Déportation au Monument des Déportés et Résistants de l’arrondissement de Chalon-sur-Saône. Plus de détails avec Info Chalon.

Cette commémoration s’est déroulée en présence de Gilles Platretle maire de Chalon-sur-Saône, Francine Chopardle conseiller régional, représentant Marie Guite Dufayle président du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, Sébastien Martinle président du Grand Chalon et 1er vice-président du Conseil Départemental de Saône-et-Loire, Amélie Vionle deuxième assistant de Florence Plisonnierle maire de Saint-Rémy, Michel Oikninele président de la communauté juive de Chalon-sur-Saône, et Monique Côtéle président de la Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Prisonniers de Chalon-sur-Saône.

Quant aux porte-drapeaux, ils étaient coordonnés par Marcel Landrévice-président de l’Union nationale des parachutistes (UNP) — section 712 Guy de Combaud-Roquebrune —.

La Ville de Chalon-sur-Saône a pensé à toutes les victimes de Chalon-sur-Saône et de sa région, ainsi qu’aux familles des déportés. Cette cérémonie a lieu chaque année pour honorer la mémoire de tous les déportés, femmes, hommes et enfants sans distinction, envoyés dans les camps de concentration ou d’extermination nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après avoir écouté l’hymne européen de la Déportation »Le chant des marais» et le discours de la présidente de la communauté juive de Chalon-sur-Saône, Monique Coté a procédé à la lecture du message des déportés.

Pour conclure cette cérémonie, des couronnes commémoratives ont été déposées par les associations patriotiques et les autorités. Puis, suite à la sonnerie des morts, une minute de silence a été observée avant que la Marseillaise ne retentisse, les élus et fonctionnaires présents ont tenu à remercier et saluer les porte-drapeaux et se sont réunis autour du verre de l’amitié servi à la Maison de Quartier de la Paix.

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Zara sort un collier doré métallisé qui égayera votre tenue ! – .
NEXT la brousse craint d’être emportée par la violence et s’accroche au « vivre ensemble »