En Chine, le bilan des morts suite à l’effondrement d’une autoroute s’élève à 36

En Chine, le bilan des morts suite à l’effondrement d’une autoroute s’élève à 36
En Chine, le bilan des morts suite à l’effondrement d’une autoroute s’élève à 36
>>
Des secouristes interviennent sur une partie d’autoroute effondrée, à Meizhou (Chine), le 2 mai 2024. PA

L’effondrement d’une autoroute dans le sud de la Chine a fait trente-six morts, selon un nouveau bilan publié jeudi 2 mai par l’agence de presse Chine nouvelle. Trente personnes ont également été blessées, selon les médias d’État, qui précisent que leurs vies ne sont plus en danger.

Le président chinois Xi Jinping a ordonné aux autorités de « déployer des efforts supplémentaires dans les opérations de sauvetage sur place et dans le traitement des blessés », a rapporté CCTV jeudi. Environ 500 personnes ont été dépêchées sur place pour participer aux opérations de secours.
Le gouvernement provincial a « ont mobilisé des forces d’élite spécialisées et ont fait tout leur possible pour mener des opérations de recherche et de sauvetage »selon la Chine nouvelle.

Lire aussi | En Chine, l’effondrement d’une autoroute provoque la mort de vingt-quatre personnes dans le sud du pays

Ajouter à vos sélections

Une vingtaine de véhicules ont été “piégé” par l’effondrement d’un tronçon de route entre la ville de Meizhou et le comté de Dabu, dans la province du Guangdong, survenu mercredi matin vers 02h10 (20h10 mardi, heure de Paris), impliquant cinquante-quatre personnes au total, » a déclaré la Chine. Un premier bilan faisait état de vingt-quatre personnes tuées.

La chaîne publique CCTV a déclaré que l’effondrement était un « catastrophe géologique naturelle » ce qui s’est passé “sous l’impact de fortes pluies persistantes”.

Pluies torrentielles

De fortes pluies ont frappé la province industrielle du Guangdong, dont Guangzhou est la capitale, ces dernières semaines, provoquant de graves inondations et glissements de terrain. Ces derniers jours, les pluies torrentielles ont été bien plus fortes que la normale pour cette période de l’année, juste avant la mousson.

« L’intensification du changement climatique » augmente la probabilité de fortes pluies qui n’apparaissent généralement que pendant les mois d’été, a déclaré Yin Zhijie, responsable des prévisions hydrologiques au ministère chinois des Ressources en eau, à la radio nationale chinoise le mois dernier.

Le Monde avec l’AFP

Réutiliser ce contenu
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Chine lance des manœuvres militaires autour de Taïwan, une « punition » contre son nouveau président
NEXT les garde-côtes taïwanais « défendront la souveraineté » du pays