ce qu’il faut retenir des trois derbys de la saison entre Basket Landes et Tarbes

ce qu’il faut retenir des trois derbys de la saison entre Basket Landes et Tarbes
Descriptive text here

Lun LFB est un petit monde. Surtout avec 12 équipes diraient certains. Encore plus quand on joue les premiers rôles, comme Basket Landes cette saison. En demi-finale des play-offs, Julie Barennes et ses joueuses rencontrent le TGB, contre qui ce seront les quatrième et cinquième affrontements de la saison.

Deux matches en championnat, un en Coupe de France – déjà en demi-finale – pour autant de victoires de Basket Landes… autant de scénarios très différents. L’occasion de revenir sur l’apparition de ces trois succès landais, avant les quatrième et cinquième opus ce jeudi (19h) et dimanche (14h30).

Tarbes – Basket Landes, 56-58 (Ligue féminine)

Fin octobre, les Landaises se déplacent au Palais des sports du quai de l’Adour pour un premier derby a priori déséquilibré. La bande de Julie Barennes, après une (grosse) défaite inaugurale à Bourges, enchaîne trois victoires d’affilée et monte sur le podium. En face, les Violettes sont à la peine en championnat malgré un effectif de stars, mais réduit.

L’entame confirme les pronostics avec un Basket Landes qui se démarque, avant de connaître un trou d’air interminable et notamment un 3ème quart-temps avec seulement 6 points marqués. Il faudra un réveil incroyable et quatre dernières minutes de feu des Landaises pour inverser la tendance et remporter un succès fou. Obtenu avec les tripes, preuve que le club bleu et blanc peut performer même en difficulté.

” Je suis heureux. Parce que nous n’abandonnons pas. Parce qu’on gagne, a savouré Julie Barennes. Mais si on parle du contenu du match, ce n’est pas joli du 5 au 35. » Cette victoire permet à ses joueurs de s’installer définitivement dans le top 4, qu’ils ne quitteront pas de toute la saison.

Basket Landes – Tarbes, 75-61 (Ligue féminine)

Les deux équipes se retrouvent en février, après une trêve internationale de deux semaines. Au moment d’attaquer le dernier tiers du championnat, Basket Landes avait continué sur sa lancée et s’était imposé comme l’un des leaders de la LFB. Tarbes, de son côté, avait repris des couleurs, quitté la zone rouge mais perdu sa capitaine et superstar Isabelle Yacoubou. Dont la blessure a marqué la fin de sa carrière.

« Ils ont montré un niveau en Euroligue. Nous celui d’une équipe moyenne de Ligue »

Bousculé à l’aller, Basket Landes a cette fois réalisé un match total dans le plus pur style du club bleu et blanc. Un premier quart-temps tendu avant que les dix Landais n’étouffent peu à peu leurs adversaires, incapables de suivre le rythme. « Nous n’avons jamais atteint le niveau de cette équipe. Ils nous ont attrapés à la gorge avant de nous manger la cervelle. Ils affichent un niveau Euroligue. Nous sommes celui d’une équipe moyenne de Ligue, murmurait ensuite l’entraîneur tarbais François Gomez.

De ce match reste une impression de puissance libérée et surtout une étape énorme dans la validation du top 4. Le tout à trois semaines avant de nouvelles retrouvailles face au voisin du TGB.

Basket Landes – Tarbes, 87-81 AD (demi-finale de Coupe de France)

Un dernier tour très crucial entre deux équipes en plein essor. Les Landaises viennent de battre l’Asvel (78-65) et sont quasiment assurées de recevoir la LFB lors du quart de finale retour. En face, Tarbes arrive le couteau entre les dents, bien décidé à réparer les deux défaites face à Basket Landes, et priver le club bleu et blanc d’une troisième finale historique de Coupe de France.

L’espace Mitterrand vit l’un des scénarios les plus époustouflants de la saison. Les joueuses de Julie Barennes jouent avec le feu et leurs émotions, revenant avec 17 points de retard au 2ème tour. Le match est un combat énorme, avec des coups, des blessures et des dents serrées. “C’était très agressif, il a fallu se battre jusqu’au bout”, a témoigné l’intérieur landais Sam Fuehring, le doigt luxé dans la bataille.

Il faut une prolongation insupportable pour départager les deux rivaux. Le Basket Landes triomphe une troisième fois dans le derby, et retrouvera Bercy une troisième fois. Mais a souffert, notamment face à un gala Dominique Malonga (15 points, 17 rebonds), exclu après cinq fautes et qui se retrouve en quarts de finale de la LFB aux Landaises et à Mitterrand. Ce sera finalement en demi-finale, pour le plus grand plaisir du Sud-Ouest.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 2 actions à dividendes pour dépasser l’inflation
NEXT ce que contient la « circulaire pénale » envoyée par Éric Dupond-Moretti