un an plus tard, Charlevoix se souvient

Il y a un an, la rivière Gouffre, qui sillonne une partie de la région de Charlevoix, débordait de son lit et prenait d’assaut les berges de Baie-Saint-Paul, inondant plus de 180 propriétés de la Municipalité et causant la mort de deux pompiers volontaires près de Saint-Urbain. Pour marquer l’anniversaire des crues printanières historiques du 1ereuh Mai 2023, des cérémonies commémoratives ont été organisées mercredi.

Pour nous, à la Ville, il était important de prendre un peu de temps pour commémorer» lance Michaël Pilote, maire de Baie-Saint-Paul, devant une centaine de personnes rassemblées pour l’occasion. Je dis « commémoration », car ce n’est pas une célébration. Nous voulions prendre le temps, d’abord, d’honorer nos pompiers, mais en même temps, de revenir sur ce que nous avons vécu l’année dernière.

C’est un scénario que nous ne voulons plus jamais revivre.

Une citation de Michaël Pilote, maire de Baie-Saint-Paul

Le maire de Baie-Saint-Paul, Michaël Pilote, lors de la cérémonie de commémoration.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Tout en se disant conscient que la situation n’est pas facile pour les sinistrés qui, douze mois plus tard, sont encore dans certains cas au cœur de rénovations et de démolitions, M. Pilote ajoute que ce n’est pas le cas. pas toujours facile non plus pour la Villeconcédant – et insistant – cependant que l’administration municipale n’était pas parfait.

Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est pour avoir une pensée pour toutes les victimes» a ajouté Kariane Bourassa, députée provinciale de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, saluant d’un même souffle les premiers répondants. Merci, merci à tous.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Maxime Sullivan, Gaston Gagnon et Gaston Simard, pompiers de Baie-Saint-Paul, ont été honorés mercredi pour leurs actes de bravoure.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussière

1euh Mai 2023 était une journée qui était triste, éprouvante, a indiqué celle qui était accompagnée de son collègue le ministre de la Sécurité publique, François Bonnardel. Un jour qui a laissé des traces ; Cela a complètement défiguré la ville. Il y a des routes qui ont été coupées, il y a des quartiers patrimoniaux qui ont été endommagés, saccagés.

Elle souligne également le traces psychologiques que les inondations ont laissé parmi les victimes. Nous avons reçu plus de 300 demandes d’aidemaintient-elle.

Il y a un an, il y avait des gens qui se levaient [et] En une seconde, leur vie a basculé. Des gens qui ont perdu leur maison, leurs repères, leur quartier.

Une citation de Kariane Bourassa, députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré

De Baie-Saint-Paul à Rimouski

Le maire de Baie-Saint-Paul en a profité pour dévoiler mercredi une borne qui sera exposée dans la municipalité pour rappeler le niveau atteint par l’eau lors des crues printanières.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Ce poteau de sentier de Baie-Saint-Paul a été retrouvé à Rimouski après la crue printanière de 2023.

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

Des marques ont été tracées sur une borne qui a été installée à l’entrée d’un sentier du parc du Gouffre, à Baie-Saint-Paul, et qui a été retrouvée à Rimouski après les inondations de 2023. Le morceau de bois a donc parcouru plus de 200 kilomètres en les eaux du Saint-Laurent.

Saint-Urbain rend hommage aux deux pompiers volontaires décédés

Être pompier est un travail de dévouementlâche Luc Dufour, directeur des travaux publics de Saint-Urbain lors de la cérémonie de commémoration également organisée mercredi de ce côté. Mai 2023.”,”texte”:”Un dévouement envers sa communauté, sa population. C’est dans cet état d’esprit que nos équipes se sont déployées le 1er mai 2023.”}}”>Un dévouement envers sa communauté, sa population. C’est dans cet état d’esprit que nos équipes se sont déployées le 1euh Mai 2023.

Pour rendre hommage à Régis et Christopher Lachance, les deux pompiers emportés par les eaux de la rivière Gouffre, le Service d’incendie de Saint-Urbain a souhaité réaliser un geste significatif pour te dire que tu es toujours avec nous et que nous ne t’oublierons jamaisdit M. Dufour.

>>Claudette Simard, mairesse de St-Urbain, lors de la cérémonie commémorative.>>1:02:00

Claudette Simard, mairesse de St-Urbain, lors de la cérémonie commémorative.

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Et cette action se matérialisera en mémoire de vous, Régis et Christopher, qui avez donné votre vie pour la communauté» dit celui qui est aussi l’instigateur du projet.

Une activité de financement a permis au service d’incendie de la municipalité d’amasser quelque 23 000 $ et ainsi financer une plaque commémorative. Viendra ensuite un parc aménagé en l’honneur des deux pompiers.

Notre Service de Sécurité Incendie, la Municipalité, a décidé qu’il devait rendre hommage à ses collègues de manière tangible afin que nous n’oubliions jamais le sacrifice de leur vie pour sauver les autres.dit Claudette Simard, mairesse de Saint-Urbain.

>>La plaque commémorative à la mémoire de Christopher Lavoie et Régis Lavoie.>>

Ouvrir en mode plein écran

«Lorsque ce mémorial sera sur le site permanent, les familles, parents, amis, citoyens et autres pourront venir y réfléchir et apprécier ce que la vie nous offre», a déclaré Claudette Simard, mairesse de Saint-Urbain.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Reid

Même si le temps parvient à apaiser notre douleur, l’absence de Christopher et Régis pèse toujours lourd dans le cœur des familles et pour nous tous.pour ajouter l’élu.

Christopher et Régis ne sont pas morts en vain. Nous tirerons les leçons de cette tragédie et veillerons à ce qu’une telle situation ne se reproduise plus jamais.

Une citation de Claudette Simard, mairesse de Saint-Urbain
>>Le maire lors de la cérémonie, aux côtés des pompiers de Saint-Urbain.>>

Ouvrir en mode plein écran

La mairesse Claudette Simard, lors de la cérémonie, aux côtés des pompiers de Saint-Urbain.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Reid

On parle souvent de Baie-Saint-Paul, quand on pense aux ravages causés par les inondations de mai 2023poursuit Kariane Bourassa, députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, au pupitre. Mais mon cœur est à Saint-Urbain, car c’est ici que la communauté a subi les plus grandes pertes. La perte de deux êtres chers.

De son côté, le ministre de la Sécurité publique, François Bonnardel, a promis un meilleur soutien aux municipalités et aux quelque 600 services d’incendie de la province.

Pour moi, ce qui est important c’est qu’on puisse former ceux qui ont besoin d’être formésil a dit. Soutenir les communes en termes de financement, également, pour des équipements spécifiques – zodiacs ou autres.

Bref rappel des faits

Le 3 mai, après deux jours de recherches, les corps des deux pompiers volontaires sont retrouvés au bord de la rivière Gouffre.

Pour faire la lumière sur les circonstances de l’événement, dix jours d’audiences publiques du bureau du coroner ont débuté le 15 avril.

Après les 15, 16, 17, 29 et 30 avril, le dernier droit d’audience est prévu du 13 au 17 mai.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Washington appelle Pékin à la « retenue »
NEXT Oppo annonce les Reno 12 et 12 Pro, deux smartphones qu’on aimerait voir en France