le personnel du collège « satisfait » de voir son travail « réhabilité »

le personnel du collège « satisfait » de voir son travail « réhabilité »
le personnel du collège « satisfait » de voir son travail « réhabilité »

Des personnels d’un collège montpelliérain, dont une adolescente, Samara, agressés début avril à proximité de l’établissement, se disaient “satisfaits” mercredi de voir leur travail quotidien “réhabilité” par une enquête administrative ordonnée par le ministre de l’Éducation nationale. Éducation.

« Bien que toujours affectés par la violente attaque de Samara, choqués par la campagne médiatique de dénigrement de notre travail au collège Arthur Rimbaud et par la caricature dont nos étudiants ont été victimes, souvent diffamées, nous sommes satisfaits que cette enquête ait réhabilité notre travail quotidien», a indiqué le personnel du collège Arthur Rimbaud, via un communiqué transmis à l’AFP.

« Aucune omission fautive de la part du personnel »

L’enquête administrative a été annoncée par la ministre de l’Éducation nationale, Nicole Belloubet, après l’attentat de Samara, 13 ans. L’écolière a été grièvement blessée le 2 avril à proximité de son établissement et est restée dans le coma pendant plus d’une journée.

“A l’issue de ses investigations, et concernant le traitement réservé à Samara le 2 avril, la mission n’a constaté aucune défaillance coupable de la part du personnel de l’établissement et ne peut objectivement établir une situation de harcèlement scolaire à l’encontre de Samara”, précise-t-on. » est écrit dans une synthèse publiée mardi par le ministère de l’Éducation nationale. Les personnels, de leur côté, ont souligné le « travail accru des équipes, s’appuyant souvent sur des bénévoles ou des heures supplémentaires pour réaliser des tâches fondamentales » et ont exigé que les « demandes répétées de personnel supplémentaire » soient entendues par leurs supérieurs.

Outre l’enquête administrative, une information judiciaire est en cours et cinq mineurs ont été mis en examen pour tentative d’homicide dans cette affaire. “Malgré les propos diffamatoires qui ont été et sont encore tenus”, l’enquête administrative a montré que l’établissement “est très engagé dans la lutte contre le harcèlement”, a fait valoir le personnel. L’avocat de la mère de la jeune fille, Marc Gallix, a assuré mardi que : “sur les faits, entendre qu’il n’y a pas de défaillance de la part du collège, pour la mère de Samara, c’est intolérable”. Me Gallix avait dénoncé une « forme de corporatisme enseignant ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV France – Monde – La Chine annonce la fin de ses manœuvres militaires autour de Taïwan
NEXT Où, quand et comment suivre le tournoi de Roland-Garros en direct ? – .