Un SUV électrique de 2,2 tonnes et 210 ch est-il plus performant qu’un SUV thermique de 136 ch ? Nous avons vérifié – .

Un SUV électrique de 2,2 tonnes et 210 ch est-il plus performant qu’un SUV thermique de 136 ch ? Nous avons vérifié – .
Un SUV électrique de 2,2 tonnes et 210 ch est-il plus performant qu’un SUV thermique de 136 ch ? Nous avons vérifié – .

Le nouveau Peugeot 3008 a pris un peu de poids en passant à l’électrique. Si ce n’est pas le seul moteur disponible, nous avons voulu vérifier ses performances par rapport à l’ancienne génération thermique, plus légère mais moins puissante.

Si le plaisir de conduire n’a pas fini de faire débat autour de la voiture électrique, on ne peut contester la capacité de cette énergie à délivrer sa puissance maximale instantanément, là où le moteur thermique a besoin de monter dans les régimes pour délivrer son peps progressivement. C’est ce petit effet « kick » qui amuse la plupart de ceux qui découvrent la voiture électrique pour la première fois. Et cela contribue, il faut le dire, à un certain agrément de conduite, car cela efface – artificiellement – ​​le poids du « zéro émission » qui est pourtant nettement plus élevé.. Mais plutôt que de juger avec les doigts mouillés, il est intéressant de regarder les chiffres. En l’occurrence ceux que nous mesurons avec nos différents appareils sur le circuit de Montlhéry et qui nous permettent de vérifier, fouillis, performances, habitabilité, consommation, freinage… etc.

2,2 tonnes électrique et 210 ch ou 1,5 tonne thermique et 136 ch ?

L’ancien Peugeot 3008 hybride de 136 ch ne pesait que 1 484 kg.©Peugeot

Pour le nouveau Peugeot 3008 qui fait l’objet de cette analyse, on prend d’abord comme référence celui équipé de la « petite » batterie de 73 kWh – une version 98 kWh est attendue ultérieurement – ​​et le moteur de 210 ch, soit la version qui sera probablement le plus vendu car il est plus attractif en termes de prix. A priori, 210 ch suffisent pour offrir un certain dynamisme. Sauf que cette fameuse 3008 électrique pèse, sur notre balance, 2 205 kg ! En termes de temps, il s’en sort plutôt bien puisqu’il ne lui faut que 9,2 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et un peu plus de 30 secondes pour parcourir 1 kilomètre à l’arrêt. Le Français est encore plus rapide à la relance, avec un joli 5,9 secondes pour passer de 80 à 120 km/h. Pas mal donc pour un SUV de 2,2 tonnes, d’autant que le Lion offre également une certaine agilité avec son petit volant et sa direction à rapport bas..

La nouvelle Peugeot e-3008 pèse 2 205 kg !©DR

Ci-contre, l’ancienne 3008 équipée du moteur hybride de 136 ch, ne pesait « que » 1 484 kg, soit 721 kg de moins ! Une différence colossale sur la balance qui semble bien compensée par les 74 ch supplémentaires puisque malgré le surpoids, le 3008 électrique reste plus performant que son prédécesseur thermique. Nous avons mesuré un peu plus de 10 secondes de 0 à 100 km/h, un peu plus de 32 secondes sur l’exercice 1 000 m DA et 7,2 secondes pour les relances.

Performances comparées entre Peugeot 3008 électriques et thermiques

Mesure Peugeot e-3008 Peugeot 3008 Hybride 136
MesurePoids Peugeot e-30082 205 kg Peugeot 3008 Hybride 1361 484 kg
Mesure0 à 100km/h Peugeot e-30089,2 secondes Peugeot 3008 Hybride 13610,4 secondes
Mesure1000m DA Peugeot e-300830,7 secondes Peugeot 3008 Hybride 13632,4 secondes
Mesure80 à 120 km/h Peugeot e-30085,9 secondes Peugeot 3008 Hybride 1367,2 secondes
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une maison ravagée par un incendie à Fayl-Billot
NEXT Le PREFIRE Climate Change CubeSat de la NASA est lancé pour décoder les mystères polaires de la Terre