à Ernée, un couple lance une collecte de fonds pour sauver leur élevage de canards

à Ernée, un couple lance une collecte de fonds pour sauver leur élevage de canards
à Ernée, un couple lance une collecte de fonds pour sauver leur élevage de canards

Françoise et Emmanuel Coulange décident de se battre jusqu’au bout pour sauver leur ferme. Ils ont lancé une collecte de fonds en ligne pour trouver de l’argent et relancer leur activité d’alimentation des canards. Objectif : récolter 10 à 15 000 euros.

Des difficultés en cascade

Tout a commencé à s’écrouler lors de la pandémie de Covid-19 pour Françoise et Emmanuel Coulange. “C’était compliqué, mais on s’est lentement remis sur les rails.» dit Françoise Coulange. Mais en 2022, la grippe aviaire frappe l’Ouest de la France. C’est une crise de tropune catastrophe“pour l’éleveur.”Soudain, notre couvoir nous a dit qu’il ne pouvait plus nous livrer. »

Le couple a finalement réussi à retrouver des canetons dans de petites écloseries mais l’activité s’est ralentie. « Normalement, nous tuons entre 70 et 80 canards par semaine. Aujourd’hui nous sommes à 30 canards» explique Françoise Coulange.

L’activité de Françoise et Emmanuel Coulange est au ralenti depuis près de deux ans © Radio-France
Astrid Maigné-Carn

L’éleveur décide alors d’exercer un métier en dehors de l’exploitation. Au départ, c’est temporaire. “Nous ne posons pas de questions. Et nous savions qu’il n’y aurait aucune aide de toute façon [du gouvernement, ndlr]. Nous avons donc dû y aller» soupire-t-elle.

Des cantons mais plus de cash

Aujourd’hui, on ne se soucie plus d’acheter des canetons, mais il manque l’essentiel : l’argent pour les acheter. “Nous avons besoin d’aide» admet Françoise Coulange. Elle décide donc de prendre le taureau par les cornes et de se lancer un jackpot **en ligne. “**Pourquoi abandonnerions-nous ? Faut-il abandonner ? Non !“Le quinquagénaire s’accroche.”Ce n’est pas facile, tu sais, c’est compliqué, mais qu’ai-je à perdre ?» ajoute Françoise Coulange.

Objectif pour François et Emmanuel Coulange : récolter 10 à 15 000 €.

Un grand soutien

Les Coulanges peuvent compter sur le soutien inconditionnel de leur comptable. “je leur fais confiance» explique Tony Echelard. “Je suis le couple depuis plus de dix ans et je leur tire mon chapeau.” dit le comptable. “Ils restent toujours de bonne humeur même en cas de grandes difficultés. ». Ce jackpotil y croit et il “appelle au soutien de tout le département de la Mayenne« .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Comment va Jarry hors antenne ? Un candidat de Tout le monde veut prendre sa place témoigne
NEXT Gaza, c’est moins que rien