Comment prévenir le phishing sur LinkedIn sur le lieu de travail – .

Comment prévenir le phishing sur LinkedIn sur le lieu de travail – .
Comment prévenir le phishing sur LinkedIn sur le lieu de travail – .

LinkedIn, la plus grande plateforme sociale professionnelle avec environ un milliard de membres, est une cible attrayante pour les cybercriminels qui cherchent à escroquer, à usurper l’identité et à inciter les utilisateurs à révéler des informations sensibles ou à partager l’accès à leurs connexions.

Les opérations de phishing sur LinkedIn se produisent souvent directement sur la plateforme, mais également par courrier électronique, où des acteurs malveillants se font passer pour LinkedIn :

3 façons d’éviter les escroqueries par phishing sur LinkedIn

Restez vigilant et faites vos recherches avant d’accepter de nouvelles demandes de connexion.

Un rapide coup d’œil sur la formation, l’expérience et les relations d’une personne peut parfois révéler des signes évidents. LinkedIn indique qu’un profil peut être faux s’il apparaît vide ou contient des vulgarités, de faux noms ou s’il se fait passer pour des personnalités publiques.

Vérifiez si une photo de profil apparaît ailleurs sous un nom différent, car les cybercriminels volent souvent des photos pour les utiliser dans des escroqueries par phishing sur LinkedIn. Essayez d’utiliser la recherche d’images inversée de Google ou un moteur de recherche d’images inversée comme TinEye.

LinkedIn a introduit un modèle basé sur l’apprentissage profond pour détecter ces images et bloquer les comptes associés dans le cadre de ses défenses anti-abus automatisées.

Utilisez les nouvelles fonctionnalités de LinkedIn pour repérer les faux profils

En 2022, LinkedIn a lancé plusieurs fonctionnalités pour lutter contre les faux profils et les activités de phishing sur le réseau social. La fonctionnalité « À propos de ce profil » peut s’avérer particulièrement utile, car elle montre :

  • Lorsque le profil a été créé.
  • Quand le profil a été mis à jour pour la dernière fois.
  • Si l’utilisateur a vérifié avec succès une adresse e-mail professionnelle, une pièce d’identité ou un emplacement avec LinkedIn.

Un profil récemment créé qui n’a effectué aucune étape de vérification peut être suspect, surtout en présence d’autres comportements suspects.

LinkedIn a également commencé à ajouter des avertissements à certains messages contenant du contenu à haut risque. Par exemple, si un contact suggère de se connecter sur une autre plateforme, comme un e-mail ou WhatsApp, cela peut indiquer une activité de phishing.

Soyez prudent lorsque vous recevez des e-mails qui semblent provenir de LinkedIn

Lorsque vous recevez un e-mail qui semble provenir de LinkedIn, vérifiez d’abord le domaine de l’expéditeur. S’il indique @linkedin.com, @e.linkedin.com ou @el.linkedin.com, il s’agit d’un domaine légitime. Tout autre domaine suggère une tentative de phishing. N’hésitez pas à le signaler à [email protected].

Selon LinkedIn, les e-mails de phishing courants incluent des lignes d’objet telles que :

  • « Compte suspendu »
  • « Fermeture et résiliation de votre compte LinkedIn »
  • « Alerte de sécurité du profil LinkedIn »
  • « Votre compte sera résilié »

À l’avenir, les attaquants se tourneront probablement vers l’IA générative et deepfakes pour créer des textes, des fichiers audio et des vidéos très convaincants pour les campagnes de phishing sur LinkedIn et au-delà. Les utilisateurs finaux et les entreprises doivent continuer à faire preuve de prudence lorsqu’ils interagissent sur LinkedIn et d’autres plateformes sociales, car les méthodes d’attaque continuent d’évoluer.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ticketmaster signale une violation de la vie privée plusieurs mois après que le piratage ait déclenché une réaction négative des clients – .
NEXT Regardez Pays-Bas vs Angleterre en direct ? Regardez la demi-finale gratuitement en HD – .