Aperçu du Bluesfest 2024 : Jour 1 – Apartment613

Aperçu du Bluesfest 2024 : Jour 1 – Apartment613
Aperçu du Bluesfest 2024 : Jour 1 – Apartment613

Tout comme le matin de Noël pour les enfants, les amateurs de musique d’Ottawa sont en effervescence à l’approche du 30ème L’édition 2019 du Ottawa Bluesfest débute aujourd’hui, avec une programmation de perles canadiennes et de favoris du festival sur les quatre scènes. Sans plus attendre, découvrons les artistes de cette année !

STADE RBC

  • 17h40 – Lacs Funéraires
  • 18h30 – Club de police de Tokyo
  • 20h00 – Orville Peck
  • 21h30 – Mère Mère

Pour commencer la fête plus tôt cette année, les organisateurs ont fait venir quatre artistes sur la scène principale le premier jour, à commencer par Funeral Lakes de Kingston. Le nouvel album du duo, Martyrs d’Amérique du Nordsorti en avril dernier, il met en valeur leur croissance tout en incarnant véritablement le nom du groupe : l’obscurité d’un enterrement mêlée à la beauté sereine d’un lac paisible, le calme dissimulant une profondeur inattendue.

Le deuxième groupe sur la scène principale est le groupe torontois de rock indépendant Tokyo Police Club, qui jouera son dernier concert à Ottawa en raison de sa retraite imminente. Leur récent single « Just A Scratch » prouve qu’ils ont encore beaucoup à donner, mais avec près de deux décennies à leur actif et une myriade d’autres projets qui attendent chacun des membres, toutes les bonnes choses ont une fin. Nous ne pouvons qu’espérer que TPC pourra donner un dernier concert en ville avant de se séparer.

Autre favori des festivals, bien que originaire de bien plus loin, en Afrique du Sud, Orville Peck a déjà fait des apparitions mémorables au CityFolk en 2019 et 2022. Avec un nouvel album de duos cette année mettant en vedette des sommités telles qu’Elton John, Willie Nelson et Nathaniel Rateliff entre autres, son set comportera de nombreuses nouvelles chansons à tisser dans sa tapisserie alt-country.

Enfin, un autre pilier du festival d’Ottawa clôturera la scène principale avec Mother Mother, qui sera la tête d’affiche de cette année. Le groupe de Vancouver a parcouru un long chemin depuis ses débuts au Bluesfest en 2011, non seulement en termes de sorties d’albums, mais aussi en termes de reconnaissance mondiale, puisque l’un de leurs premiers succès, « Hayloft », a pris vie de lui-même et est devenu viral sur TikTok plus d’une décennie après sa sortie. Ils continuent de bâtir sur ce succès avec leur plus récent album Chapitre sur le deuil qui a déjà donné naissance à de nombreux tubes, dont « The Matrix » et « Explode ! ». Les fans ne voudront pas manquer de voir à quel point ils peuvent améliorer leur spectacle sur la plus grande scène.

STAGE DE LA RIVIÈRE

  • 18h30 – Garçon de piscine du Country Club
  • 20h00 – Loryn Taggart
  • 21h30 – Leith Ross

Le groupe local Country Club Pool Boy inaugure la River Stage du festival. Leur premier EP Amour et patience sorti en mars dernier, il présente une multitude de collaborateurs qui apportent leur son R&B moderne avec des contributions vocales parfaitement assorties. Ils constitueront une passerelle parfaite pour vous mettre dans l’ambiance du festival – il suffit de trouver un endroit pour vous allonger sur la colline herbeuse et d’en profiter.

La Montréalaise Loryn Taggart monte ensuite sur scène, faisant évoluer l’ambiance dans plusieurs directions. L’art perdu de s’en sortir Elle a mélangé les nombreux genres que Taggart explore dans une collection sentimentale écrite à la suite du décès de son père. L’instrumentation jazz encadre sa voix, des morceaux introspectifs doux comme « Tell Me How » au plus optimiste « The Vow ».

Pour clôturer cette soirée plutôt douce, l’auteur-compositeur-interprète Leith Ross a fait sensation. Le tube viral « We’ll Never Have Sex » a placé l’artiste en devenir en bonne place dans les playlists folk des auteurs-compositeurs-interprètes de 2022, et ils ont poursuivi ce succès avec leur deuxième album Apprendre L’artiste originaire de Winnipeg a depuis fait le tour du monde grâce à son succès mondial et fait son retour au Canada au Bluesfest.

SCÈNE SIRIUSXM

  • 17h45 – LH Express
  • 18h45 – Campbell et Johnston
  • 20h00 – Priyanka

La tente SiriusXM démarre cette année avec une programmation éclectique, avec le groupe d’Ottawa LH Express qui nous ouvre la voie avec son blues électrique et son son funky roots. Propulsé par la voix de Megan Laurence (le L) et Lucas Haneman à la guitare et au chant (le H), le quatuor fera vibrer la foule en un rien de temps. Leur quatrième album Peinture d’étoiles publié le mois dernier continue d’attirer l’attention des lauréats.

Poursuivant sur le thème des racines blues, Campbell & Johnston de l’Île-du-Prince-Édouard, en duo ou avec leur Black Market Band, ont fait tourner les têtes au cours des dernières années et sont sûrs de gagner encore plus de fans avec leur set au Bluesfest. Avec un ECMA 2022 à leur actif et des nominations aux Maple Blues Awards, ils ont reçu de nombreux éloges, tout comme leur chanson du même nom.

Prenant les choses dans une toute autre direction, la soirée sous la tente se termine avec la Torontoise Priyanka. La gagnante de Canada’s Drag Race en 2020, un premier EP (Goût Test) a rapidement suivi en 2021, et plusieurs singles ont été publiés cette année, en prévision d’un premier album complet attendu le mois prochain. L’assaut de rythmes contagieux et de refrains pop gardera assurément le public en haleine tout au long du concert.

THÉÂTRE BARNEY DANSON

  • 18h30 – OK Naledi
  • 20h00 – Sandra Bouza
  • 21h30 – Campbell et Johnston

Si vous avez besoin d’une pause de la vie en plein air, le théâtre sera un refuge parfait tout en présentant d’excellents artistes. Le groupe d’Ottawa OK Naledi débutera la soirée avec des sélections de l’album de l’année dernière Osqui superpose ses fondations Afro House à une variété d’influences, donnant lieu à des jams lentes infusées d’électronique comme « INtrID » et à des morceaux de danse comme « Keep Going ».

Ensuite, Sandra Bouza emmène l’ambiance dans une direction plus épurée et plus roots de l’Americana. Le deuxième album de la chanteuse torontoise, Un son dans le noirs’appuie sur le succès de ses débuts en 2020, ajoutant plus de profondeur au son et à la production, tout en restant brut et vulnérable.

Comme le veut la tradition, la clôture du théâtre sera assurée par l’artiste du milieu de la tente, les honneurs revenant cette fois à Campbell & Johnston.

Ailleurs, le festival accueillera non pas un, mais deux DJ cette année, avec le nouvel ajout au Crazy Horse Saloon avec DJ Kwame (19h) complétant les offres de l’Accora Village Spin Stage avec MELO-T (18h).


Le RBC Ottawa Bluesfest se déroulera du 4 au 14 juillet aux plaines LeBreton, avec des laissez-passer et des billets disponibles ici.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV sa compagne Christina Sandera est décédée à 61 ans – .
NEXT Le surprenant Quentin Halys en finale à Gstaad – .