« Le Flic de Beverly Hills 4 » sur Netflix : un retour fou et un peu laborieux

« Le Flic de Beverly Hills 4 » sur Netflix : un retour fou et un peu laborieux
« Le Flic de Beverly Hills 4 » sur Netflix : un retour fou et un peu laborieux

On l’attendait depuis 30 ans maintenant… Axel Foley (Eddie Murphy) revient en action dans le dernier volet de la saga « Le Flic de Beverly Hills », mis en ligne ce mercredi 3 juillet par Netflix. Dans ce quatrième long-métrage, comme dans les autres, Axel quitte le Michigan pour la Californie, où il enquête sur la mort d’un vieil ami. Il est alors épaulé par sa fille, Jane (Taylour Paige), avocate, et l’ex-petit ami de celle-ci, le policier Bobby Abbott (Joseph Gordon-Levitt).

Après les deux premiers numéros cultes (1984 et 1987), qui ont rapporté plus de 600 millions de dollars de recettes au box-office, le succès du troisième (1994) a été moins évident. Alors pour faire revenir le public, la plateforme américaine n’a pas lésiné sur les moyens : 150 millions de dollars auraient été dépensés, soit presque le triple du film précédent ! Un budget colossal qui a permis de faire revenir des acteurs vedettes comme le juge Reinhold (lieutenant Rosewood), John Ashton (sergent Taggart) et Bronson Pinchot (Serge).

Il ne manque plus que le fameux rire si caractéristique d’Eddie Murphy, qui ne voulait plus se réduire à ses muscles zygomatiques dans le rôle du policier. Pour compenser cette absence, le réalisateur Mark Molloy se concentre sur les mensonges farfelus d’Axel Foley et pousse plus loin la bande-son avec des accords reconnaissables, composés dans les années 1980 par l’Allemand Harold Faltermeyer. Et comme d’habitude, le film oscille entre blagues, punchlines et résolution de l’enquête…

Pourtant, l’intrigue de ce dernier volet n’est pas très originale : un père tente de renouer avec sa fille, qui lui reproche d’avoir longtemps privilégié son travail au détriment de sa famille. Un ancien inspecteur et un plus jeune, d’abord en désaccord, finissent par s’associer pour résoudre l’affaire ensemble. Les passages drôles sont nombreux, où Eddie Murphy prend plaisir, mais l’humour vire parfois au burlesque, et n’évite pas quelques longueurs. Ces nouvelles aventures n’en demeurent pas moins divertissantes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’acteur qui a joué le professeur Proton dans « The Big Bang Theory » décède à 94 ans.
NEXT Melania Trump apparaît aux côtés de Donald à la fin de la convention du parti – élections américaines – .