la fusée européenne a-t-elle encore des avantages ? – .

la fusée européenne a-t-elle encore des avantages ? – .
la fusée européenne a-t-elle encore des avantages ? – .

La lecture de ce contenu est susceptible d’entraîner le dépôt de cookies de la part de l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenus tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

ESPACE – La route est droite, la pente est raide. Le 9 juillet 2024 marquera le premier vol d’Ariane 6, dernier né de la gamme des lanceurs européens. Depuis le lancement inaugural d’Ariane 5 il y a 28 ans, le marché spatial a radicalement changé. L’arrivée de SpaceX et de son Falcon 9 réutilisable a bouleversé la concurrence traditionnelle, captant une écrasante majorité du marché des satellites commerciaux. Face à cela, les actifs traditionnels ne suffiront pas, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en haut de l’article.

En termes de capacité, Ariane 6 et Falcon 9 sont au coude à coude, capables d’envoyer des satellites de toutes tailles sur des orbites variées. En termes de prix, la concurrence est rude : Ariane 6 a l’avantage sur les lancements lourds, tandis que SpaceX excelle sur les missions plus légères, à coûts comparables. Quant à la fiabilité, domaine dans lequel Ariane 5 excellait, SpaceX a atteint des niveaux similaires grâce à son taux de lancements réussis, le meilleur du secteur, dépassant les 99 % depuis 2014. La question se pose donc : comment Ariane 6 peut-elle se démarquer ?

Selon Michel Bonnet, responsable du vol inaugural d’Ariane 6, Le HuffPost Réunis à Kourou, les nouveaux critères incluent l’adaptabilité et l’impact environnemental et social. Ariane 6 est présentée comme un lanceur sur mesure, capable de viser des orbites extrêmement précises. De plus, le lanceur européen a pour ambition d’être dans l’air du temps dans des domaines où l’entreprise d’Elon Musk est loin d’exceller. Contrairement à SpaceX, souvent critiqué pour ses tests ratés et son utilisation de kérosène polluant, Ariane 6 fonctionne à l’hydrogène et à l’oxygène liquide, beaucoup plus respectueux de l’environnement.

Des atouts qui intéresseront les clients ? La question ne se pose pas en ces termes, alors que la demande de lancements dépasse actuellement largement l’offre. Dans un premier temps, l’enjeu est de démontrer son efficacité et ses valeurs sur la trentaine de lancements à venir déjà réservés à bord d’Ariane 6. Mais à terme, ces atouts pourraient faire l’identité du nouveau lanceur européen.

Voir aussi sur Le HuffPost :

La lecture de ce contenu est susceptible d’entraîner le dépôt de cookies de la part de l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenus tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pour une bonne tondeuse à gazon à un prix abordable, choisissez… – .
NEXT L’application OpenAI pour macOS est mise à jour en réponse au fiasco des chats non chiffrés – .