En pleine crise cardiaque, sa vie est sauvée par… sa montre

En pleine crise cardiaque, sa vie est sauvée par… sa montre
En pleine crise cardiaque, sa vie est sauvée par… sa montre

Samedi dernier, un pompier canadien de 44 ans a vécu une expérience terrifiante qui aurait pu lui coûter la vie, raconte
20 minutes. Alors qu’il jouait avec son fils, il a commencé à ressentir d’étranges symptômes, qu’il pensait initialement être la grippe ou des allergies. Cependant, une demi-heure plus tard, alors qu’il était allongé avec sa fille, il a remarqué que son rythme cardiaque ne ralentissait pas.

Intrigué, il a jeté un coup d’œil à sa montre intelligente, une Apple Watch, et a découvert queil souffrait de fibrillation auriculaire, une affection caractérisée par un rythme cardiaque rapide et irrégulier. Cette prise de conscience immédiate l’a incité à se rendre immédiatement à l’hôpital. “C’est à ce moment-là qu’ils m’ont dit que j’avais probablement une crise cardiaque», dit-il, toujours sous le choc.

“Je pense que ma montre a peut-être détecté le problème parce que…”

Arrivé à l’hôpital, le pompier a subi une série d’examens qui ont révélé une occlusion complète d’une de ses artères coronaires. Un diagnostic qui l’a stupéfié, d’autant plus qu’il menait une vie saine et n’avait aucun antécédent familial de maladie cardiaque.. Convaincu que son réflexe de consulter l’hôpital lui a sauvé la vie, il a également souligné le rôle crucial joué par son Apple Watch.

Je pense que ma montre a pu détecter le problème car je la porte souvent et donc elle a pu facilement identifier une anomalie par rapport à ma fréquence cardiaque habituelle“, il expliqua.

« Ces appareils ont tendance à… »

Ce témoignage s’inscrit dans une tendance croissante :
De plus en plus de patients arrivent aux urgences guidés par des appareils connectés, comme des montres intelligentes ou des bracelets d’activité. Une tendance saluée par les cardiologues, qui y voient un moyen d’inciter les gens à consulter plus rapidement, même en cas de symptômes bénins.

Ces dispositifs ont tendance à surestimer les situations pour inciter à consulter, plutôt que l’inverse.», explique un cardiologue de l’hôpital QEII d’Halifax (Canada). “Les données recueillies peuvent néanmoins servir de base à un premier traitement avant que les spécialistes n’utilisent les technologies à leur disposition pour établir un diagnostic fiable.

La montre connectée, une alliée précieuse

Si l’Apple Watch du pompier canadien lui a sauvé la vie,
il est important de rappeler que ces appareils ne remplacent en aucun cas l’avis d’un médecin. Ils doivent être considérés comme des outils complémentaires vous permettant de surveiller votre état de santé et d’être plus attentif aux signaux envoyés par votre corps.

En cas de symptômes inquiétants, il est toujours indispensable de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et un traitement adéquat. Pourtant, cette histoire met en lumière le potentiel indéniable des technologies connectées dans le domaine de la santé. Ils peuvent devenir de précieux alliés pour nous aider à mieux comprendre notre corps et à réagir rapidement aux situations critiques.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les scientifiques reviennent après une année dans « l’habitat martien » – .
NEXT Voilà ce qui est prévu pour le tout premier vol de la fusée Ariane 6 – .