De nouveaux emojis apparaissent, mais que disent-ils de nous ? – rts.ch – .

De nouveaux emojis apparaissent, mais que disent-ils de nous ? – rts.ch – .
De nouveaux emojis apparaissent, mais que disent-ils de nous ? – rts.ch – .

Un visage fatigué, un radis ou une harpe, l’organisme chargé d’encadrer la création de nouveaux emojis en teste actuellement sept nouveaux, afin de toujours mieux refléter la société. Des petits dessins qui disent forcément quelque chose sur nous et notre environnement.

LE Consortium Unicode a présenté les sept nouveaux emojis pour lesquels il a reçu des propositions et il a jusqu’au 2 juillet pour les approuver et les ajouter à la liste qui en compte déjà plus de 3 000.

S’il est approuvé, il faudra plusieurs mois aux développeurs des différents systèmes d’exploitation pour créer leurs propres designs et les rendre disponibles sur nos smartphones.

Un nouveau visage et six objets pourraient devenir des dessins familiers lors de nos échanges de messages.

Visage, instrument de musique, arbre…

Il n’existe actuellement aucun emoji qui exprime un profond épuisement. L’organisme propose donc de créer un visage avec des poches sous les yeux. S’il est accepté, il sera disponible en recherchant les mots « épuisé », « somnolent » ou « fatigué », indique le consortium.

Capture d’écran du nouvel emoji d’épuisement qui pourrait arriver sur nos smartphones [Consortium Unicode via la RTS]

L’association pourrait également saluer l’arrivée d’un emoji d’empreinte digitale, d’un radis, d’une pelle, d’une harpe, d’un arbre sans feuilles et d’une touche de couleur violette ressemblant à de la peinture.

Un huitième symbole pourrait éventuellement voir le jour : le drapeau de l’île anglo-normande de Sercq, mais Unicode n’a, pour l’instant, pas présenté de visuel et n’indique pas non plus de proposition aboutie.

Les sept autres reposent en fait sur une proposition précise. Celui du visage est par exemple disponible ici.

Un reflet de la société

Les émojis sont choisis pour refléter au mieux la société. Ils sont même parfois Source de débat.

Par exemple, en 2016, Apple avait changé l’apparence de son emoji pistoletqui ressemblait à une véritable arme, avec un design lui donnant l’apparence d’un pistolet à eau en plastique vert.

Le lobby anti-armes New Yorkers Against Gun Violence avait alors salué l’initiative sur X, Twitter. Elle avait en effet envoyé une lettre ouverte à la marque à la pomme demandant de supprimer l’emoji pistolet.

Contenu externe

Ce contenu externe ne peut pas être affiché car il est susceptible de collecter des données personnelles. Pour voir ce contenu vous devez autoriser la catégorie Réseaux sociaux.

Accepter Plus d’information

Depuis leur apparition dans les années 1990, les émojis ont évolué pour mieux refléter la société. Par exemple, chez Apple, leur couleur est passée d’un ton uniquement jaune ou clair à de nouvelles nuances en 2015, reflétant la diversité ethnique.

C’est aussi dans ce sens qu’apparaissent les émojis des couples homosexuels et ceux des femmes qui travaillent (et non plus seulement des hommes qui travaillent). Les émojis sont donc utilisés pour lutter contre les stéréotypes et montrer la diversité.

Julie Marty

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Championnat de Belgique des poids lourds légers – Lee Ingelrest dégoûte Sadaam Moamed Da Silva Caetano, qui abandonne après six rounds
NEXT Une Maison des Vins à La Havane