À Laval, ces étudiants veulent électrifier un fauteuil roulant

À Laval, ces étudiants veulent électrifier un fauteuil roulant
À Laval, ces étudiants veulent électrifier un fauteuil roulant

Après une rencontre avec l’association May’Human Lab, située à Laval (en Mayenne), quatre étudiants de première année de l’École supérieure de calcul électronique automatique (Esiea) travaillent sur l’électrification d’un fauteuil roulant.

Nous avons discuté avec l’association à la rentrée, et elle nous a proposé de mener cette démarche en partenariat. , explique Victor Langlais, l’un des leaders de l’initiative. Ce projet s’inscrit dans le cadre des études des quatre étudiants et fera l’objet d’une présentation lors d’un salon interne de l’école de Laval.

Batteries ou moteurs de scooter à réutiliser

Motivés, les étudiants ont d’abord travaillé sur la conception technique du projet. Nous avons créé un modèle avec un logiciel de simulation afin d’identifier les composants. , explique Victor Langlais. Après plusieurs mois à tester la faisabilité de ce projet, ils souhaitent passer à la partie pratique en faisant de cette initiative une réalité. Nous recherchons désormais les équipements nécessaires pour réaliser cette électrification, et ce n’est pas facile précise Maël Travers, étudiant à l’Esiea.

À la recherche d’un fauteuil roulant

Pour la phase de réalisation de cette entreprise, nous avons du mal à trouver ce que nous cherchons, c’est pourquoi nous faisons un appel aux dons , déclare Victor Langlais. Un fauteuil roulant, quelques batteries et des moteurs de scooter ou de vélo suffiraient-ils pour franchir le pas ? Il peut s’agir soit d’un fauteuil dont personne n’utilise, soit de celui d’une personne qui souhaite l’électrifier », précise Victor Langlais.

Prochainement, les quatre étudiants se rendront à Rennes pour découvrir un projet similaire porté par une association locale. C’est une visite qui nous permettra d’échanger sur les différentes étapes du projet », se souvient Antoine Méange, qui est l’un des initiateurs de cette aventure. Toute personne intéressée peut contacter les quatre étudiants d’Esiea. Dès que nous aurons le matériel, nous commencerons la production.

Contact. Victor Langlais au 06 63 51 36 83 ou par mail : [email protected]

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Une Maison des Vins à La Havane