Richemont met fin au label AZ Factory, qui se transforme en académie des jeunes créateurs

Richemont met fin au label AZ Factory, qui se transforme en académie des jeunes créateurs
Richemont met fin au label AZ Factory, qui se transforme en académie des jeunes créateurs

Lancée il y a quatre ans, la marque AZ Factory se termine en tant qu’entité commerciale. Mais l’aventure continue sous une autre forme. La maison de couture démocrate voulue par Alber Elbaz, née d’un partenariat avec le groupe de luxe suisse Richemont peu avant la mort de l’emblématique créateur israélo-américain le 24 avril 2021, annonce une nouvelle étape. Elle se transforme en « AZ Academy », un programme de formation destiné à aider et accompagner les créateurs de mode déjà diplômés à développer leur propre maison.

Le dernier défilé AZ Factory, dédié à l’été 2024, s’est tenu en octobre dernier – © Launchmetrics

Comme l’indique le groupe suisse dans un communiqué, « cette année, dans le cadre d’un nouveau chapitre de développement de l’entreprise, AZ Factory passera de l’activité commerciale actuelle au lancement d’AZ Academy : Business for designers » (AZ Academy : entreprise de designers) à travers la Richemont Creative Academy et en partenariat avec l’Accademia Costume & Moda (ACM) », une école de mode italienne historique.

Avec le décès prématuré d’Alber Elbaz, juste après le lancement de sa première collection, Richemont décide de poursuivre ce projet de mode, en le repensant autour d’un système de création collective. A partir de là, la maison approche une série de jeunes créateurs en les invitant à signer des collections capsules. Des stylistes ayant déjà lancé leur propre marque, comme Thebe Magugu ou Ester Manas, des créateurs indépendants plus affirmés, comme Lutz Huelle ou Colville avec Lucinda Chambers et Molly Molloy, ou encore de grandes débutantes comme Jenny Hytönen.

L’idée aujourd’hui est de continuer autour du concept « une mode intelligente qui se soucie» (mode intelligente et attentive) développée par AZ Factory et pour aller plus loin. Avec AZ Academy, Richemont affirme vouloir combler une lacune, « en proposant un programme unique conçu pour doter les créateurs des compétences et des connaissances nécessaires pour transformer leurs idées créatives en entreprises prospères capables d’attirer les investisseurs ». Il s’adresse notamment aux « talents créatifs émergents et aux nouveaux créateurs, qui aspirent à lancer leur propre marque après avoir été diplômés d’écoles de mode internationales ».

A partir de mai 2024, ils sont invités à postuler à l’AZ Academy, qu’ils soient « des créateurs émergents au talent avéré (mode, maroquinerie, accessoires), des créateurs récemment diplômés ou des créateurs professionnels déjà dans le domaine ». l’industrie à la croisée des chemins dans leur carrière. Entre 10 et 20 d’entre eux seront sélectionnés en septembre prochain par un jury de professionnels de la mode et se verront attribuer une bourse, avalisée par Richemont, leur permettant de suivre une sorte de master superspécialisé, sur une période de douze mois en Milan à partir de janvier 2025, précise le groupe de luxe.

Créer un pont entre designers et investisseurs

Au programme, des sujets tels que la créativité, l’innovation, la durabilité, la production, la finance, le droit, le marketing, l’inclusivité, ainsi qu’une expérience immersive avec les fournisseurs et le mentorat. L’objectif est de préparer les participants à se présenter à des investisseurs potentiels avec une collection et un business plan.

« Avec l’AZ Academy, nous créerons un pont entre les designers et les investisseurs en transformant les visions créatives en plans économiques viables pour attirer les investisseurs. Quelle meilleure façon de rendre hommage à Alber Elbaz ? », résume Mauro Grimaldi, qui a dirigé AZ Factory en tant que conseiller stratégique de Philippe Fortunato, PDG de la division Richemont Mode et Accessoires.

En fait, AZ Factory préparait déjà sa transition depuis quelques temps. En janvier dernier, la marque a renoncé à défiler, offrant sa place lors de la Semaine de la Haute Couture à Lutz Huelle, ainsi qu’un budget pour organiser son défilé. Le créateur allemand collabore depuis un an et demi avec la maison pour concevoir les pré-collections, dont celle de l’automne 2024 était donc la dernière collection d’AZ Factory.

Comme nous l’indique l’entreprise, « concernant l’activité actuelle d’AZ Factory, aucune nouvelle collection ne sera introduite, mais le site de commerce électronique restera opérationnel jusqu’à fin juillet, afin que les clients puissent acheter les produits restants et bénéficier de l’assistance dont ils ont besoin. besoin. Cette transformation en AZ Academy va clairement conduire l’entreprise à se réorganiser. « Pour les salariés impactés par ces changements, toutes les mesures ont été communiquées et préparées en coordination avec leurs représentants. Nous accompagnons chaque collaborateur individuellement pour trouver la meilleure solution au sein du groupe », assure ce dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2024 FashionNetwork.com

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Une Maison des Vins à La Havane