« Hellblade II » pourrait bien être le plus beau jeu vidéo de 2024

Hellblade II : une claque visuelle… et émotionnelle. Image : Xbox

Jeux vidéo

Lourd en émotions, continuellement dérangeant, Hellblade 2 est une véritable expérience cinématographique. Un chef-d’œuvre qui ne conviendra pas à tout le monde, et c’est tant mieux.

21/05/2024, 18h5421/05/2024, 19h13

Armin Hadzikadunic/jvmag

Il y a des productions qui nous font sourire, il y a des jeux qui nous font nous sentir plus forts que jamais, et il y a aussi des expériences qui ne nous laissent pas indifférents.

Le thème qu’aborde cette saga me touche particulièrement. Après une première rencontre choc en 2017, Senua’s Saga : Hellblade 2 frappe enfin à nos portes. Le développement a pris du temps. Tout comme toi, je l’attendais avec l’envie de replonger dans ce cocon de terreur, dans lequel la narration ne fait plus qu’un avec le joueur. Les heures ont passé, le voyage est désormais terminé, les émotions restent. Voici mon avis sur cette expérience cinématographique unique.

La bande annonce :

Vidéo: Watson

Une technique de haut vol

Je n’aime pas commencer les tests par la technique, mais Hellblade 2 ne me laisse pas vraiment le choix. Sa construction est faite pour que l’on admire chaque élément du décor. Tout est précis, Ninja Theory maîtrise son sujet, les paysages sont époustouflantset si vous avez déjà vu des gens créer des scènes photoréalistes dans Unreal Engine 5, sachez que l’aventure ici est une démonstration grandeur nature.

J’ai rarement été aussi émerveillé par la technique. Plus le temps passe, plus je m’y habitue, mais Hellblade 2 est au dessus des autres. Attention cependant, le jeu est une série de couloirs aux murs invisibles. Ce n’est pas un monde ouvert qui comporte des phases aléatoires et plusieurs éléments à calculer en même temps. Un point non négligeable qui offre la possibilité aux développeurs de proposer des visuels terriblement réalistes.

Image : jvmag

Mais si c’est possible aujourd’hui pour un jeu comme Hellblade 2, cela le sera un jour pour des titres plus conséquents. La génération de demain est en marche. Félicitations à Ninja Theory pour la qualité du travail fourni.

Pas de répit

Moins de huit heures, oui, il m’a fallu moins de huit heures pour terminer Senua’s Saga : Hellblade 2, et c’est tant mieux. Le jeu est si intense que proposer une expérience plus longue serait un gaspillage, voire contre-productif..

Si vous parvenez à vous immerger dans la tête de Senua, vous ressentirez un plaisir garanti. Je suis sorti de certaines phases épuisé. La charge mentale est lourde, non pas à cause des combats, mais à cause du bruit incessant et des voix grandissantes. dans notre tête. De plus, le danger est omniprésent au point de ne plus pouvoir se concentrer lors des duels.

Image : jvmag

Senua entend les voix, comme dans le premier opus, il faut presque jouer avec un casque ou un bon casque. Votre petite voix dans l’oreille gauche ne pense pas de la même manière que celle de droite. Mais au fond, il y a aussi une autre raison, et au-dessus du jeu, il y a vous, les joueurs, qui êtes enfermés avec toutes ces entités. D’ailleurs, tout ce que nous voyons dans le jeu est-il vraiment vrai ?

Je connais ce type de troubles psychologiques, et le travail réalisé par le studio pour nous faire ressentir cette « folie » ne me laisse pas indifférent. Personne ne veut vivre ça.

Sur un rail

Comme évoqué à plusieurs reprises dans ce test, Senua’s Saga : Hellblade 2 est un titre qui va à l’encontre des codes d’aujourd’hui. Loin d’un monde ouvert épique, vous vivrez ici une forte proximité avec l’héroïne du jeu. Vous ne pouvez pas y échapper, et c’est certainement le seul moyen du studio de vous mettre dans la peau. Le jeu est un long voyage qui n’offre, je le répète encore une fois, aucune liberté.

Capture d'écran de Hellblade 2

Image : jvmag

J’accorde beaucoup d’importance au sujet, je sais que certains voudront se moquer de cet aspect, même si c’est une décision qui va dans le sens du projet lui-même. Vous n’achèterez pas un jeu de course sur circuit si vous n’aimez pas toujours tourner de la même manière.

Des énigmes passables, des combats notables

Hellblade 2, tout comme son grand frère, n’est pas un jeu de gameplay. Tu vas y jouer vivre une histoire et ressentir les émotions. Si vous voulez quelque chose de différent ou de rafraîchissant, allez-y.

Le chapitre que vous vivrez ici est lourd, lourd, intense et pourrait s’avérer réel. Je prends comme exemple une longue phase souterraine qui ne conviendra pas aux claustrophobes. Vous pouvez donc copier mes commentaires sur certains aspects du jeu, à commencer par les énigmes.

Tout comme dans le premier opus, eIls frisent le ridicule, ils ralentissent la progression et parviennent même parfois à agacer. Ils ne sont pas en adéquation avec le reste du jeu, ils sont placés là juste pour ralentir la progression du joueur.

Capture d'écran de Hellblade 2

Image : jvmag

L’autre partie majeure du gameplay se déroule dans le combat. Ils sont ici plus impressionnants et plus lourds, mais même s’ils sont frappants, ils n’ont rien de compliqué ni de technique..

Esquive, parade, coup léger et coup plus fort : aucune technique n’est vraiment nécessaire. Ici, il ne s’agit pas d’un RPG de type Souls, ni d’un RPG légèrement plus rapide. Le combat joue néanmoins un rôle important. Ils ne constituent pas une priorité, mais des étapes nécessaires à l’évolution de notre quête.

Un jeu différent

Senua’s Saga : Hellblade 2 ne va pas plaire à tout le monde, ce n’est pas son but et c’est mieux ainsi. Je termine ce long voyage la tête pleine de souvenirs et le cœur plein d’émotions. J’ai laissé tomber ce voyage qui m’a tenu en haleine du début à la fin. Des yeux remplis d’émerveillement, et l’envie de revivre certaines scènes du jeu.

Capture d'écran de Hellblade 2

Image : jvmag

Dans le monde du jeu vidéo, il existe des projets pour tous les goûts. Ne vous attardez pas sur le manque de gameplay, le manque d’imagination dans la narration, les lacunes techniques : rien n’est jamais parfait. Vivez l’instant présent, consommez selon vos émotions et vos envies. Tentez de nouvelles expériences, ne vous cachez pas derrière des idées et des connaissances, au risque de perdre des fragments de choses et d’autres qui vous feront ressentir des émotions, seuls éléments qui nous donnent la sensation d’exister. Merci Ninja Théorie.

• La folie qui ne quitte jamais le joueur
• Une narration maîtrisée
• Une expérience cinématographique
• Rempli d’émotions
• Techniquement impressionnant…

• … grâce à son approche corridor
• Des énigmes répétitives et inutiles

Contexte de test : clé offerte par Xbox
Disponible sur Disponible sur PC et Xbox Series X|S
Non sponsorisé

Fan de jeux vidéo ? Voici quelques articles !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Une Maison des Vins à La Havane