Des chercheurs de l’Université du Québec au Congrès de l’Acfas

Des chercheurs de l’Université du Québec au Congrès de l’Acfas
Des chercheurs de l’Université du Québec au Congrès de l’Acfas

Québec, le 14 mai 2024. – De nombreux professeurs-chercheurs des établissements de l’Université du Québec ont livré plusieurs présentations lors du 91e édition du Congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas) qui se déroule jusqu’au 17 mai 2024, sous le thème Mobiliser les connaissances en français. Parmi les communications scientifiques qu’ils présenteront jeudi 16 mai, on retrouve :

Université du Québec à Montréal (UQAM)

423 – Exclusion socio-territoriale des locataires âgés

Hélène Bélanger (UQAM)

En pleine crise du logement, comment éviter de fragiliser davantage les locataires âgés ? Cette conférence explorera les moyens mis en œuvre pour contrer la précarité résidentielle, le vécu et les expériences des locataires seniors dans différents milieux de vie et les actions ciblées pour soutenir les locataires victimes d’exclusion territoriale.

Heure : 10h
Lieu : Pavillon des sciences sociales (FSS), salle FSS 4012
Relations de presse : Francis Boucher, 438 888-7999, [email protected]

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

306 – (Re)construire le passé : rediffusion dans un contexte de streaming

Jessie Morin (UQTR)

Si la rediffusion d’anciennes séries télévisées gagne en popularité sur les plateformes de streaming, contribuant ainsi à maintenir en vie des œuvres comme Seinfeld, Friends ou Gilmore Girl, elles se heurtent aux débats sociétaux contemporains. Le Québec n’échappe pas à ces enjeux : en 2022, Netflix a retiré de sa plateforme le deuxième épisode de la série télévisée historique Caleb’s Daughters (1989-1990), en raison de la représentation de « blackface ». Les réactions dans l’espace public québécois alimentent un discours autour de l’œuvre, du patrimoine et de l’identité. Cette présentation revient sur les mesures mises en place par les plateformes de streaming, en plus d’analyser la réaction des chroniqueurs. Il permet également une réflexion sur les contenus destinés à un public des années 1990 dans un contexte actuel, et sur la représentation des référents culturels québécois à l’ère de la diffusion transnationale.

Heure : 14h05
Lieu : Pavillon Lamoureux (LMX), salle LMX 243
Personne-ressource : Jessie Morin, [email protected]
Relations de presse : Jean-François Hinse, 819 244-4119, [email protected]

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

3 – La Chaire de recherche en santé durable : conseils pour une programmation collaborative pour construire ensemble une santé durable

Catherine Laprise (UQAC)

Du soutien à la relève en passant par la formation, en passant par les initiatives de sensibilisation et les projets concrets sur le terrain, la Chaire de recherche en santé durable travaille main dans la main avec les citoyens pour contribuer à améliorer la santé et le bien-être. de nos communautés. Lors de cette conférence, vous aurez l’occasion d’entendre Mme Catherine Laprise, l’une des quatre co-titulaires de la Chaire, dont deux citoyens et deux scientifiques. Elle partagera la vision et l’expérience de la Chaire sur l’adoption d’une approche citoyenne dans la recherche et les projets en santé durable. Elle soulignera la pertinence et les nombreux bénéfices de cette approche innovante, en illustrant son propos par des exemples concrets d’applications réussies.

Heure : 9h15
Lieu : Carrefour d’apprentissage et en ligne (CRX), salle CRX C407
Relations de presse : Karine Gagnon, 418 480-8674, [email protected]

Université du Québec à Rimouski (UQAR)

118 – Du réel au virtuel : des capsules vidéo innovantes pour former les infirmiers à distance

Daniel Milhomme (UQAR), Manon Daigle (UQAR) et Frédéric Banville (UQAR)

Depuis 2018, des chercheurs de l’UQAR développent l’unité de soins virtuelle. Cet environnement de simulation clinique virtuelle prend la forme d’un hôpital qui expose les nouveaux infirmiers et professionnels de la santé à des situations de soins authentiques dans différents secteurs de soins. Cette conférence vise à présenter un projet de collaboration inter-ordres visant à développer des capsules vidéo basées sur des scénarios de simulation de réalité virtuelle UVS, facilitant ainsi la formation à distance.

Heure : 9h35
Lieu : Pavillon des sciences sociales et en ligne, salle FSS 8003
Personne à contacter : Daniel Milhomme, [email protected]
Relations presse : Jean-François Bouchard, [email protected]

Université du Québec en Outaouais (UQO)

434 – Inclusion, diversité et partisanerie sportive : interroger les complexités de la fandom du hockey féminin dans l’industrie des sports-spectacles

Fannie Valois-Nadeau (UQO)

Tout le monde peut être fan de sport. Les grandes ligues sportives professionnelles nord-américaines estiment désormais que le public dans l’amphithéâtre et devant la télévision est diversifié – et presque égal – en termes de sexe. Les récentes initiatives de la Ligue de hockey professionnel comme « Le hockey est pour tous » vont dans le même sens et donnent ainsi l’impression d’un environnement diversifié et inclusif. Cependant, le monde du sport professionnel – décrit comme « masculin » – a longtemps participé à la marginalisation des fans féminines en réitérant des commentaires suspects et exotiques et en proposant des offres distinctes aux consommateurs. Les recherches menées auprès des femmes passionnées de sport ont mis en évidence à quel point elles doivent performer et légitimer leur attachement pour correspondre à l’image du supporter « authentique ».

Heure : 9h30
Lieu : Pavillon Desmarais, salle DMS 9161
Relations de presse : Louis Lafortune, 819 665-1345, [email protected]

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

406 – Demande d’aide des hommes se déplaçant en contexte minier

Oscar Labra (UQAT)

De plus en plus de recherches réalisées au Québec et ailleurs suggèrent que les hommes démontrent une certaine réticence lorsqu’il s’agit de demander de l’aide pour des problèmes de santé mentale qui sont notamment liés à la dépression, à la toxicomanie, aux handicaps physiques ainsi qu’aux événements stressants de la vie. Jusqu’à présent, peu de recherches se sont concentrées sur l’étude de la demande d’aide des hommes qui font la navette (fly-in-fly-out – FIFO) en contexte minier. Or, les recherches démontrent qu’avoir un horaire atypique, travailler de longues heures, avec possibilité occasionnelle d’heures supplémentaires, augmente le risque de développer des problèmes de santé mentale. Cette étude vise à décrire les barrières associées à la masculinité face à la demande d’aide, et à la culture organisationnelle chez les hommes qui font du FIFO. Une étude qualitative auprès de 22 hommes a été réalisée. Parmi les thématiques relevées dans les analyses qualitatives, on note que les hommes FIFO font face à plusieurs barrières masculines dans le cadre de la recherche d’aide, comme l’anxiété face à l’inconnu, la gêne ou la réticence à consulter un service psychosocial, étant autres. La forte présence de socialisation masculine dans le milieu minier des hommes qui font du FIFO et sa culture organisationnelle sont des freins à la demande d’aide des hommes en matière de santé mentale.

Heure : 14h40
Lieu : Pavillon Fauteux (FTX), salle FTX 135
Relations de presse : Marie-Ève ​​Lacombe, 819 762-0971, poste 23. 2686, [email protected]

Institut National de la Recherche Scientifique (INRS)

24 – Le métier dans les coulisses de la recherche : une gestion décloisonnée des données de recherche

Carolyn Côté-Lussier (INRS) et Jonathan Dorey (INRS)

Dans le paysage actuel de la recherche universitaire au Canada, la gestion des données de recherche (GDR) constitue un enjeu crucial. Les obligations imposées par les organismes subventionnaires soulèvent des questions quant à leur application pratique en milieu universitaire. De plus, l’évolution rapide des offres de services, des outils, des organisations et des pratiques dans ce domaine ajoute un niveau de complexité au monde de la recherche. Ainsi, la conférence sur la gestion des données de recherche vise à explorer des solutions innovantes et à encourager le partage de bonnes pratiques. Comment s’adapter tout en garantissant la qualité et la pérennité des travaux de recherche ? Comment accompagner cette évolution rapide des services et outils dédiés à la gestion des données de recherche ? La conférence se présente comme un espace d’échange et de réflexion pour explorer de nouvelles voies en RDM et façonner un paysage universitaire résilient, collaboratif et tourné vers l’avenir.

Heure : 10h
Lieu : Université d’Ottawa, salle MRT 221
Relations de presse : Julie Robert, 514 971-4747, [email protected]

Ecole Nationale d’Administration Publique (ENAP)

33 – Méthodologie de recherche : soutien à la créativité et à l’innovation

Franck Aurélien Tchokouagueu (ENAP) et Isabelle Jacques (Collège Rosemont)

Les sciences sociales et humaines constituent un monde de pratiques riche et diversifié dans lequel de nombreux débats interrogent notre rapport aux techniques de recherche. Qu’il s’agisse des débats portant sur les questions d’objectivité dans la recherche, sur la scientificité des disciplines dites plus pures ou plus douces, sur le renouvellement du dualisme opposant les méthodes quantitatives aux méthodes qualitatives ou encore sur les débats opposant herméneutiques et méthodologistes, les enjeux méthodologiques et épistémologiques Les problématiques qui traversent les sciences humaines et sociales restent des considérations essentielles dans la formation des futurs chercheurs, quelle que soit la discipline. Cette journée d’échanges propose de mettre en avant l’audace méthodologique et la rigueur de la méthode, où la méthodologie de recherche est conçue pour permettre de rendre compte des phénomènes sociaux de manière rigoureuse tout en laissant une place à la pensée critique. .

Heure : 8h
Lieu : En ligne et sciences sociales, salle FSS 10003
Relations de presse : Sophie Laberge, 514 771-8256, [email protected]

Université TÉLUQ

524 – Enseignement des langues et intelligence artificielle générative : enjeux et possibilités

Robin Couture-Matte (TÉLUQ)

Cette communication souligne l’importance du développement émotionnel des futurs enseignants pour une gestion de classe efficace. Il met en évidence l’écart entre la théorie et la pratique dans les programmes actuels de formation des enseignants, exposant les enseignants au stress, en particulier lorsqu’ils gèrent des comportements difficiles. Les résultats d’un questionnaire auprès de 48 enseignants confirment les besoins de formation liés au développement des compétences socio-émotionnelles. Ces résultats servent de base à une réflexion sur les moyens de développer les compétences socio-émotionnelles des enseignants et d’intervenir efficacement auprès des apprenants.

Heure : 10h15
Lieu : Pavillon Online et Vanier (VNR), salle VNR 3035
Relations de presse : Catherine Lévesque, 1 800 665-4333, poste 21. 5047, [email protected]

À propos de l’Université du Québec
Nous sommes l’Université du Québec. Ensemble, nous formons la plus grande université francophone des Amériques. Accessible et innovant, notre réseau d’universités construit la société de demain. Par la formation, la recherche et la création, nous transformons les vies et le monde. Partout au Québec, nous sommes un partenaire privilégié des communautés et des Premiers Peuples.

– 30 –

Source:
Bruno-Pierre Cyr
Directeur des communications
Université du Québec
[email protected]
418 657-4331
418 928-5935

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’étonnante technique pour lutter contre Parkinson ou Alzheimer
NEXT Avec TV+, Canal+ s’impose comme un point d’accès de référence au monde connecté