la menace prédominante pour tous les publics

Menace d’abord pour les individus, les collectivités et les administrations, et ensuite pour les entreprises et les associations, Hameçonnage (Hameçonnage en anglais) reste en 2023 la principale menace pour toutes les catégories de public enregistré dans notre dernier rapport d’activité, au niveau d’intensité élevé observé en 2022.

Qu’est-ce que le phishing ?

Le phishing peut prendre de nombreuses formes : messages électroniques (email), SMS (fracassant), messages instantanés, publications sur les réseaux sociaux, liens sponsorisés sur les moteurs de recherche, appels téléphoniques (vishing), des QR codes frauduleux…

Elle vise toujours à créer, sous une apparence légitime et crédible, un sentiment d’urgence ou d’intérêt chez les victimes pour les tromper afin de les inciter à réaliser une action, telle que fournir des données personnelles ou confidentielles (mots de passe, coordonnées de carte bancaire, codes de validation, etc.) ou télécharger un programme malveillant (virus) qui prendra le contrôle de son appareil.

Cela existe depuis plusieurs années maintenant un véritable écosystème de phishing cybercriminel qui commercialise des méthodes, des listes d’adresses email ou de numéros de téléphone actifs, de faux messages, de faux sites très réalistes, à des prix toujours plus compétitifs qui les rendent accessibles à de petits groupes de cybercriminalité en forte croissance.

Les informations récupérées suite au phishing sont revendues sur les places de marché cybercriminelles à toute personne pensant pouvoir les exploiter.

Pour les victimes, les conséquences du phishing peuvent être diverses : piratage de compte, prélèvements bancaires frauduleux, infection virale, attaque de ransomware, appels de faux conseillers bancaires, etc.

Quelles sont les principales formes de phishing observées ?

En 2023, les contenus réalisés par Cybermalveillance.gouv.fr sur les principales formes de phishing et les moyens d’y faire face ont recueilli 1,5 million de consultations et 50 000 particuliers et professionnels ont sollicité de l’aide sur ce phénomène.

Ce classement des types de phishing les plus fréquents en 2023 montre la grande diversité des prétextes utilisés par les cybercriminels.

Avec plus de 280 000 vues de l’article dédié, le phishinginfraction au code de la routepar email et surtout par SMS, demander le paiement d’une amende fictive est le phénomène le plus important qui s’est poursuivi tout au long de l’année 2023.

Hameçonnageinfraction de pédopornographie a pour sa part considérablement diminué en intensité tout en restant à un niveau très élevé de recherches d’assistance. Les multiples communications menées sur cette forme de malveillance depuis maintenant trois ans ne sont sans doute pas étrangères à ce déclin, même si trop de personnes continuent de s’interroger sur ces messages frauduleux.

Hameçonnage Autocollant Crit’Airqui avait marqué la fin de l’année 2022 jusqu’au début de l’année 2023, s’est finalement tarie au premier trimestre, mais pourrait évidemment refaire surface en fonction de l’actualité.

Phénomène de fin 2023, le phishing auprès des enfants qui ont un problème avec leur téléphone (dit « salut maman… ») a rapidement fait une entrée remarquée dans ce classement et pourrait s’imposer au fil du temps.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pas besoin d’un PC ultra puissant pour jouer à AAA ! J’ai découvert cet opus Fallout grâce à ce service NVIDIA, et ça marche très bien ! – .
NEXT les concessions d’Apple qui ne veut pas passer pour le grand méchant