Google vitamin Gemini en lui donnant accès à des applications ! – .

Google vitamin Gemini en lui donnant accès à des applications ! – .
Google vitamin Gemini en lui donnant accès à des applications ! – .
Gemini de Google accédera à vos applications.

Grâce aux extensions des extensions, Gemini peut désormais accéder aux informations de YouTube, Maps, Flights, Hotels et Workspace pour potentiellement vous faire gagner du temps, planifier, résumer et bien plus encore. En libérant le potentiel de son intelligence artificielle (IA) générative, le géant californien joue avec le feu et votre confiance. Que penser?

Depuis fin avril, ces « extensions » spécifiques à Gemini sont désormais disponibles dans davantage de langues. Selon Google, « vous pouvez désormais accéder aux informations en temps réel des services et applications Google, comme YouTube, Maps, Flights and Hotels, » dans plus de 40 nouvelles langues.« . Il faut également ajouter ceux de Workspace comme Gmail, Docs et Drive.

Un avertissement effrayant

« Avec les extensions pour Gmail, Docs et Drive, vous pouvez même facilement rechercher, résumer et obtenir des réponses à partir de votre contenu personnel. Vous contrôlez vos paramètres de confidentialité lorsque vous décidez comment vous souhaitez utiliser les extensions », écrit Google.

Alors le paradis ? Disons que notre enthousiasme a été immédiatement ébranlé. Google déclare d’emblée et très clairement à propos de Gemini : « vos conversations sont traitées par des évaluateurs humains afin d’améliorer les technologies sur lesquelles reposent les applications Gemini. Ne saisissez aucune information que vous ne souhaitez pas voir ou utiliser. Le guide de la confidentialité.

Mais à quoi ça sert et comment ?

Lorsque vous avez associé Gmail à un compte Workspace, vous pouvez par exemple demander à Gemini de retrouver les derniers messages d’un expéditeur commercial et de les résumer. Je lui ai demandé de retrouver les dix dernières offres d’un célèbre e-commerçant francophone : une mission accomplie avec brio.

Mais, parfois, l’expérience peut être douloureuse, prévient le géant. « Les applications Gemini peuvent halluciner certaines réponses ou fournir des informations obsolètes, comme celles d’un ancien e-mail lorsqu’il y en a un plus récent. Pour vérifier les informations, cliquez sur les sources répertoriées après la réponse et examinez-les », prévient Google.

Une question de confiance

Comme chez Microsoft ou d’autres géants du numérique, tout le potentiel de l’IA générative vient du croisement de données ou d’informations de qualités diverses. En matière de protection des données, alors que Samsung précise régulièrement dans Galaxy AI que leurs traitements, notamment celui des images, ne sont pas stockés, Google semble un peu moins rassurant.

Cette question de la confidentialité des données est centrale et nous ne devons pas donner accès à nos informations personnelles sans des garanties très claires. Évidemment, une entreprise cotée en bourse a tout intérêt à ne pas trahir notre confiance et à se comporter correctement. Avec l’avènement de l’IA générative, des hallucinations et des contrôles humains, cette confiance n’est plus suffisante. Quelles seront les réponses de Microsoft, Google, Open AI et autres ? Dans tous les cas, cette association peut être désengagée à tout moment.

Policier mondial des données

Mon commentaire? Plus que jamais, même s’il existe de multiples options pour effacer les données ou empêcher leur enregistrement, des auditeurs externes et indépendants doivent auditer toutes les entités ayant accès aux données personnelles et vérifier qu’elles respectent leur code éthique.

Difficile de résoudre ce problème localement. Il faudrait un gendarme mondial de la protection des données et donc un consensus de tous les États concernés… On pourrait imaginer qu’une telle autorité émerge dans le sillage de ce que met aujourd’hui en place l’Europe, relativement frileuse sur ces questions…

Xavier Studer

J’aime ça :

J’aime chargement…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les 24 Heures du Temps fêtent leur dixième anniversaire en 2024 ! – .
NEXT Les titres du groupe Murdoch signent un accord avec OpenAI