Windows 11, Microsoft travaille sur une mise à jour majeure du menu Démarrer

Windows 11, Microsoft travaille sur une mise à jour majeure du menu Démarrer
Descriptive text here

Le menu Démarrer de Windows 11 continuera d’évoluer. Microsoft travaille sur une mise à jour majeure. Il est actuellement testé via le programme Windows Insider.

Il est censé enrichir le menu Démarrer de Windows 11. Une nouvelle option permet d’afficher des widgets de chaque côté de son interface. Cette nouvelle fonctionnalité a été repérée par https://twitter.com/thebookisclosed/status/1788628122008498682. Il accompagne la dernière Preview de Windows 11 publiée par Microsoft. Il est possible d’y découvrir des premiers travaux afin d’afficher des « cartes adaptatives » à côté du menu Démarrer.

Plus précisément, il y a des références à un « CcompagnonCardReader « . Cela ressemble à un cadre qui permettra aux widgets d’apparaître sur le côté gauche ou droit du menu Démarrer. L’approche semble « extensible » et « flexible » afin que les développeurs puissent créer leurs propres approches du menu Démarrer. Le discours sur

Windows 11, Microsoft travaille sur une option pour ajouter des Widgets au menu démarrer
Windows 11, Microsoft travaille sur une option pour ajouter des Widgets au menu démarrer

La possibilité de placer des widgets dans le menu Démarrer est une demande de la communauté. Il est apparu suite au retrait des tuiles vivantes.

Pour le moment, nous n’avons pas d’informations officielles sur cette nouvelle fonctionnalité. Microsoft n’a fait aucune annonce. En l’état, il faut rester prudent car il pourrait s’agir simplement d’une « expérimentation » qui ne verra jamais le jour auprès du grand public. Microsoft nous le rappelle souvent. Le programme Windows Insider est un terrain d’essai. Nous le serons peut-être davantage le 20 mai. Microsoft a prévu un événement pour dévoiler les nouvelles fonctionnalités de Windows.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ChatGPT dans iOS 18, Apple sur le point de trouver un accord avec OpenAI
NEXT La perte de mémoire d’Apple face à la concurrence