les créateurs du téléphone pour adolescents à 100 euros défendent leur produit

les créateurs du téléphone pour adolescents à 100 euros défendent leur produit
les créateurs du téléphone pour adolescents à 100 euros défendent leur produit

Conçu par une mère et son fils, avec un partenaire, ce smartphone destiné aux collégiens permet uniquement d’appeler et d’écrire des messages. Il devrait être commercialisé en juillet prochain au prix de 100 euros.

Un téléphone sans Internet pour les enfants entre 11 et 13 ans. C’est ce que préconise une commission d’experts dans un rapport concernant l’usage des écrans chez les jeunes remis à Emmanuel Macron mardi 30 avril.

Un tel smartphone sera bientôt disponible sur le marché. Son nom : Le Téléphone. Il a été conçu par une mère d’entrepreneur, Maïlys Cantzler, avec son fils, Viktor Bach, et un associé, Marius Colomb.

« Un bouclier contre la dépendance numérique »

The Phone est un projet né en février 2023, après que le plus jeune fils de MaÏlys Cantzler, Tom, « accro » à son smartphone, ait été victime de cyberharcèlement. Elle a ainsi eu l’idée, avec son fils aîné, de concevoir un téléphone uniquement destiné à communiquer afin de protéger les jeunes des conséquences d’une surexposition aux écrans.

« Plus qu’un simple téléphone, The Phone est un bouclier contre l’addiction au numérique », assurent les trois partenaires sur leur site.

Dans le détail, il s’agit d’un smartphone Android noir, équipé d’un écran de 5,45 pouces aux bordures épaisses. Au dos, les capteurs photo n’ont pas été retirés, mais cachés. L’appareil est en outre protégé par une coque en plastique portant le logo The Phone et l’adresse du site Web.

Le smartphone de « The Phone » – The Phone

Uniquement compatible 3G, il fonctionnera avec tous les opérateurs et tourne sous Android 11. Annoncé au prix de 100 euros, il devrait être officiellement disponible en juillet, voire en août, avec des précommandes ouvertes depuis le 3 mai.

Destiné aux collégiens, The Phone vous permettra uniquement d’appeler et d’écrire des messages. Il dispose de quatre applications : appels, SMS, paramètres (pour choisir une sonnerie et un thème) et répertoire. Le smartphone est privé d’Internet grâce à son système d’exploitation.

“Nous avons développé notre propre système d’exploitation qui est, en fait, une surcouche d’Android qui va, sans connotation péjorative, enfermer l’utilisateur dans l’environnement The Phone sans possibilité d’en sortir”, explique Viktor Bach de Tech&Co.

Une alternative aux téléphones stupides

Ce projet a reçu de nombreuses critiques sur X (anciennement Twitter), les utilisateurs évoquant notamment des « téléphones stupides » qui sont moins chers. Ce sont des téléphones à clapet, comme le Nokia 3310, qui permettent également uniquement de passer des appels et d’envoyer des SMS.

« Le téléphone stupide d’aujourd’hui est un téléphone à boutons. Nous sommes tout sauf un téléphone à boutons», souligne Maïlys Cantzler, évoquant la présence d’un clavier numérique pour smartphone, bien plus simple à utiliser que les anciens claviers. T9.

Les internautes ont également évoqué une autre alternative : le contrôle parental, qu’Apple et Google proposent également sur leurs smartphones. Le problème, c’est que cette solution est facile à contourner, assure l’entrepreneur.

Erreur de communication

Le projet a en outre été critiqué en raison des nombreuses images différentes de l’appareil sur son site, sur les réseaux sociaux et dans les médias, suggérant, entre autres, que le smartphone pourrait ressembler à un iPhone XR. Des différences liées au test du système d’exploitation sur plusieurs smartphones, explique Maïlys Cantzler.

« Depuis octobre maintenant, nous testons notre application sur tout un tas de terminaux. Nous avons acheté beaucoup de téléphones et nous avons injecté notre système d’exploitation pour voir sur lesquels il fonctionnait », a expliqué l’entrepreneur.

Les trois partenaires ont depuis mis à jour leur site pour montrer les vraies images de leurs smartphones. Vendu uniquement sur le site The Phone, il sera proposé à tous les élèves de CM2 entrant au collège à la rentrée prochaine dans la commune de Seine-Port. En février dernier, les habitants de cette commune de Seine-et-Marne ont voté majoritairement en faveur de l’interdiction des smartphones dans l’espace public.

Les concepteurs de The Phone espèrent lutter contre la surexposition des enfants aux écrans, mais plusieurs internautes pensent qu’il faudrait plutôt sensibiliser les jeunes, ainsi que les parents. « Il faut progressivement accompagner les jeunes dans l’usage des réseaux sociaux et d’Internet et c’est ce que nous promouvons également », assure Maïlys Cantzler.

« Notre projet est bien plus large qu’un simple produit. Nous allons vraiment prôner cette prise de conscience, ce mouvement sociétal vers la déconnexion et le retour aux vraies valeurs », ajoute Viktor Bach. « Nous avons apporté notre solution, la solution qui nous semble la plus adaptée, mais elle peut impliquer d’autres solutions », reconnaît-il, conscient que son smartphone ne plaira pas à tout le monde.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV nous l’avons pris en main – .
NEXT nous l’avons pris en main – .