comment le Finlandais Tom Thumb HMD veut bousculer l’industrie

comment le Finlandais Tom Thumb HMD veut bousculer l’industrie
comment le Finlandais Tom Thumb HMD veut bousculer l’industrie

Ce groupe fabrique des smartphones sous la marque Nokia depuis 2016. En difficulté financière, il tente de se relancer en créant sa propre marque et en se concentrant sur la détoxification des écrans.

Dans le paysage industriel standardisé de la téléphonie mobile, marqué par la course aux modèles toujours plus puissants et plus chers, le HMD finlandais cultive sa différence. Peu connu, ce constructeur distribue des téléphones Nokia en marque blanche depuis sa création en 2016. Il affirme avoir vendu pas moins de 400 millions de modèles depuis sa création. Pas de quoi bousculer les géants du secteur, asiatiques ou nord-américains – Samsung a vendu 226,6 millions de téléphones rien qu’en 2023, selon IDC -, mais l’entreprise nordique est l’un des plus gros acteurs du segment des téléphones dits de base, notamment en Inde ou en Afrique.

Contrairement aux smartphones, ces « téléphones vedettes », dont le prix ne dépasse pas 100 euros, servent à passer des appels et à envoyer et recevoir des SMS. A cela s’ajoutent une poignée d’applications connectées à internet, et un design rétro, héritage d’un âge d’or où Nokia régnait en maître sur le marché du mobile. Depuis début 2024…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 81% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus ?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV récit d’une aventure familiale
NEXT Quand Apple fait un clin d’œil à… Yves Corbeil