réparer ce qui n’est pas cassé – .

• Le système multimédia de BMW a fait d’énormes progrès depuis son lancement initial en 2001. Sa version la plus récente, iDrive 9, est de loin la meilleure.

Le système iDrive est évidemment utilisé partout au sein de la gamme BMW, mais il existe également une version embarquée dans les véhicules de la gamme Rolls-Royce, ainsi qu’une autre version, adaptée pour les véhicules de la gamme Mini.

BMW iDrive
Un premier prototype du système iDrive (appelé « Intuitive Interaction Concept ») a été présenté sur le concept Z9 en 1999. La version commerciale est arrivée en septembre 2001 dans la BMW Série 7 (E65). Il fonctionnait sur une version automobile modifiée du système Microsoft Windows CE.

Nous avons vu le logo Windows CE lorsque le système redémarrait ou tombait en panne.

La première génération de contrôleurs iDrive de la série 7 ne comprenait qu’un grand bouton rotatif. Le système GPS était situé dans le coffre et ne pouvait lire que les CD de cartes routières.

BMW iDrive 8
20 ans plus tard, les choses ont beaucoup progressé. La 8e génération du système iDrive comporte désormais deux écrans, en plus de davantage de boutons physiques. Une mise à jour a même été publiée à l’été 2023, iDrive 8.5, qui est la plus récente en date.

L’interface iDrive 8.5 dispose d’un nouvel écran d’accueil qui permet aux propriétaires de téléphones intelligents de se sentir comme chez eux. Doté de fonctions très claires, le nouveau système d’infodivertissement dispose d’un menu qui ressemble à celui d’un iPhone. Les utilisateurs du système iDrive 8.5 peuvent personnaliser l’écran d’accueil à volonté.

L’interface du logiciel comporte également moins de niveaux, donc moins de navigation dans de longs menus, ce qui devrait vous aider à vous concentrer sur la route. Le système iDrive 8.5 dispose d’une bande verticale du côté conducteur qui permet un accès rapide aux fonctions telles que la lecture multimédia, la navigation et les paramètres.

Cette version du système iDrive est la dernière à être réalisée à partir d’un système d’exploitation Linux. Le système iDrive 9, rendu public début 2024, est mis à niveau vers la version automobile du système mobile Android.

Notez que si vous avez iDrive 8 dans votre BMW ou Mini (ou si vous avez la chance d’avoir une Rolls…), vous ne pourrez pas mettre à niveau le logiciel vers iDrive 9, qui nécessite un matériel différent.

C’est un peu dommage, mais il y a des avantages à iDrive 8, notamment la fonction CarKey d’Apple, qui permet de déverrouiller et de démarrer sa voiture sans clé, depuis son Apple Watch.

Le tableau de bord de la BMW i7

BMW iDrive 9
Comme c’est largement le cas dans l’industrie, le nouveau système d’infodivertissement iDrive 9 de BMW permettra l’ajout d’applications tierces, notamment des jeux vidéo pouvant être joués en couplant des contrôleurs Bluetooth.

Un nouvel écran d’accueil avec des fonctions clairement présentées offre une facilité d’utilisation accrue sur un nouvel écran incurvé exclusif à BMW. Le concept QuickSelect apporte également une structure de menu améliorée qui s’inspire des appareils électroniques grand public.

Lors de la présentation du système iDrive9, le constructeur bavarois a également présenté son système de stationnement à distance, encore en développement, qui sera contrôlé via le nouveau système. BMW a également donné un aperçu d’autres technologies à venir, comme les lunettes de réalité augmentée.

Contrairement à d’autres constructeurs qui ont eux aussi adopté Android pour leurs véhicules connectés, BMW n’adopte pas les applications de base fournies par Google. La navigation, la lecture multimédia et d’autres fonctions sont gérées, par défaut, par les applications BMW natives.

Vous pouvez toujours installer des applications tierces via le Google Play Store, où vous pouvez trouver Google Maps, Spotify et d’autres applications mobiles populaires.

Toucher et voix
Lors du lancement initial du système BMW iDrive en 2001, l’objectif était d’utiliser un seul écran et un élément interactif pour regrouper autant de fonctions que possible, réduisant ainsi le nombre de boutons et d’affichages. D’où le contrôleur iDrive, comparable à une souris d’ordinateur.

Les actions de défilement et de clic sur un ordinateur se traduisent par tourner, pousser et taper dans l’habitacle de la voiture, de manière intuitive et avec un minimum de distraction.

Deux décennies plus tard, l’expérience utilisateur est dominée par les écrans tactiles et les assistants vocaux. Glisser, toucher et parler sont les méthodes d’interaction les plus courantes, explique BMW.

La fonctionnalité tactile de l’écran incurvé et le dialogue en langage naturel représentent donc la forme d’interaction entre l’humain et la voiture que met en avant le système iDrive.

En attendant la réalité augmentée…

Contenu original d’auto123.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV avoir une maison connectée ! – .
NEXT Digital Foundry fournit de nouveaux détails sur le GPU PS5 Pro – Actualités