Le meilleur logiciel de contrôle PC à distance – .

Découvrez les meilleurs outils de contrôle à distance pour prendre le contrôle d’un autre ordinateur, pour un dépannage informatique, une formation à distance ou tout simplement lorsque vous êtes en télétravail.

Vous avez un problème avec votre ordinateur et vous avez un ami qui est au courant ? Vous avez un fichier à récupérer sur votre PC professionnel situé sur votre lieu de travail ? C’est exactement le type de situation nécessitant l’utilisation d’un logiciel de contrôle à distance.

Comment fonctionne le logiciel de contrôle à distance ?

Généralement, l’ordinateur prenant le contrôle doit disposer du nom d’utilisateur et du mot de passe de la station distante pour établir la connexion. Que ce soit pour du télétravail ou pour un dépannage informatique, l’utilisateur retrouvera alors l’écran du poste distant dans une fenêtre et pourra interagir avec celui-ci.

Cette procédure se retrouve, plus ou moins, sur la plupart des services de connexion et de contrôle à distance. Mais comment choisir le logiciel qui vous convient le mieux ? Pour que les utilisateurs fassent le bon choix, ils doivent au préalable déterminer leurs besoins : s’agit-il d’une assistance informatique (qui nécessite une personne devant le PC distant pour valider la connexion) ou d’un télétravail récurrent, qui nécessite que les identifiants de connexion soient toujours les mêmes. identique et ne nécessite pas de validation au moment de la connexion.

Ensuite, ce sont généralement les fonctionnalités supplémentaires (chat, transfert de fichiers, outils de collaboration, etc.), la vitesse de la connexion, la facilité d’utilisation, les options d’édition et le budget, qui détermineront quel logiciel est le plus adapté. .

Notre sélection des meilleurs logiciels de télécommande

TeamViewer : le pionnier des logiciels de contrôle à distance

Lancé en 2005, TeamViewer est l’un des premiers logiciels de contrôle à distance, et donc une référence pour de nombreux utilisateurs, particuliers comme professionnels. Facile à utiliser, TeamViewer permet aux utilisateurs de se connecter et de contrôler facilement des appareils distants en quelques clics. L’interface conviviale et les commandes intuitives rendent le logiciel facile à naviguer et à utiliser, même pour les utilisateurs qui ne sont pas familiers avec l’outil informatique.

Multiplateforme, il prend en charge différents systèmes d’exploitation PC et mobiles : Windows, Mac, Linux, iOS et Android. De plus, TeamViewer garantit la sécurité des connexions à distance grâce à des fonctionnalités de sécurité robustes. Il utilise des protocoles de cryptage avancés pour protéger les données transmises entre les appareils et offre des options d’authentification à deux facteurs et de protection par mot de passe.

Pour les professionnels, TeamViewer se démarque également par son ensemble complet de fonctionnalités. Il va au-delà des capacités de base de contrôle à distance, avec des fonctions supplémentaires telles que le transfert de fichiers, la fonctionnalité de chat, l’enregistrement de session et l’impression à distance. Il existe une version gratuite du logiciel, mais aussi des abonnements avec des options adaptées aux télétravailleurs, aux entreprises de différentes tailles et aux centres d’aide informatique.

AnyDesk : l’alternative la plus populaire

S’il est possible d’avoir une interface encore plus simple que celle de TeamViewer, c’est bien celle d’AnyDesk. Un clic et la saisie d’un identifiant rendent la connexion à un ordinateur distant fluide et rapide. Il est également simple et rapide de fermer la session ou de bloquer le contrôle de l’utilisateur distant. Un module de messagerie instantanée et de transfert de fichiers sont également proposés avec un système de sécurité renforcé avec authentification à deux facteurs, mot de passe, clés de cryptage pour les échanges de données, etc.

Bien qu’il ait été lancé 10 ans après TeamViewer, AnyDesk n’est pas en reste et propose toujours des fonctionnalités plus intéressantes aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Pour les particuliers, c’est sa vitesse de connexion, sa sécurité et sa personnalisation qui peuvent faire la différence tandis que les professionnels peuvent compter sur des outils collaboratifs comme le tableau blanc et le partage d’écran, le système de connexions multiples et les outils de communication.

Autre avantage d’AnyDesk : il est possible de l’utiliser sans installer de logiciel puisqu’une version en ligne est accessible depuis n’importe quel navigateur web. Disponible gratuitement pour un nombre limité de stations et pour un usage non commercial, le logiciel est également disponible sous différents abonnements payants, permettant de gérer plusieurs centaines de stations et de bénéficier de plus de fonctionnalités.

RustDesk Remote Desktop : l’alternative open Source

RustDesk Remote Desktop profite des mêmes fonctionnalités de contrôle à distance qu’AnyDesk et Teamviewer avec chat, transfert de fichiers, gestion des appareils et connexion sécurisée avec identifiant et mot de passe uniques. Il dispose de cinq serveurs publics gratuits et d’offres d’abonnement pour les utilisateurs ayant plus de besoins.

Mais pour les entreprises, la grande force de RustDesk Remote Desktop est qu’il peut être auto-hébergé sur vos propres serveurs. Les particuliers peuvent également s’attaquer à la tâche, mais elle reste complexe, malgré une documentation détaillée. Ainsi, la solution devient totalement gratuite et les données des utilisateurs sont plus sécurisées sur les serveurs privés. Les administrateurs pourront également configurer les autorisations et options selon leurs besoins, bénéficier d’une connexion P2P avec cryptage de bout en bout et disposer d’une console de gestion simple et pratique.

Chrome Remote Desktop : contrôle à distance par Google Chrome

Chrome Remote Desktop utilise le navigateur Web Google Chrome comme passerelle de connexion vers votre PC distant. Vous devrez d’abord installer et configurer le logiciel sur le PC distant, puis vous connecter avec l’extension dédiée installée sur votre navigateur. Un compte Google est requis pour activer la connexion. Vous pourrez ensuite accéder à vos fichiers, exécuter des programmes et même partager votre écran avec d’autres collaborateurs.

Le service est entièrement gratuit et peut être idéal pour les télétravailleurs qui souhaitent accéder à leur ordinateur de bureau, puisque la connexion peut se faire avec uniquement le mot de passe de connexion Google. Autrement dit, personne n’a besoin de saisir un identifiant ou de valider une connexion sur le PC distant. Il lui manque en revanche des fonctionnalités importantes pour l’assistance informatique comme la messagerie instantanée ou la connexion à plusieurs écrans.

Microsoft Remote Desktop : prenez le contrôle de votre PC sous Windows

Le fonctionnement de Microsoft Remote Desktop est un peu plus contraignant puisqu’il permet de se connecter à distance depuis n’importe quel PC ou mobile, mais uniquement pour prendre le contrôle d’un appareil Windows. Plus orienté vers le télétravail et le secteur professionnel, il nécessite dans un premier temps l’installation d’un module spécifique sur l’ordinateur distant sous Windows 10/11 (Professionnel, Entreprise) ou Windows Server (2016, 2019, 2022). Vous avez la possibilité de rediriger les appareils et d’accéder au presse-papiers et aux fichiers (stockage local) à distance.

L’avantage de cet outil est qu’il est totalement gratuit et sécurisé et qu’il peut laisser les applications ouvertes sur le PC Windows distant, même si le logiciel client est éteint. Par exemple, vous laissez votre ordinateur de bureau fonctionner avec Microsoft Remote Desktop lorsque vous quittez le travail, puis vous vous connectez à votre ordinateur personnel pour effectuer une tâche importante sur votre ordinateur de travail, puis vous éteignez votre ordinateur lorsque vous partez. chez vous et pourrez reprendre la connexion dès le lendemain en télétravail avec vos applications bureautiques toujours actives.


 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV tout ce qu’il faut savoir sur les bienfaits de la lumière sur notre peau
NEXT Le créateur de Xbox déclare : “Je connais la puanteur des décisions prises par les financiers”