Une saison spéciale pour le 75e anniversaire des Jeunesses Musicales

Cette année encore, près de 350 abonnements ont été souscrits, assure le président du centre du Saguenay, Charles Emond. Il s’agit en partie de familles, mais surtout de fidèles mélomanes, qui pour certains assistent aux concerts à la Salle Pierrette-Gaudreault depuis 30 ans.

« La musique classique, on a beaucoup de gens qui l’aiment au Saguenay, beaucoup de connaisseurs, c’est spécial. Lorsque les artistes viennent ici, ils sont stupéfaits par la chaleur de l’accueil. Dans les 14 centres des Jeunesses Musicales du Nouveau-Brunswick et du Québec, nous sommes les plus grands, à l’exception de Montréal», a déclaré celui qui est devenu président il y a deux ans.

>>>>>>

Le 9 février 2025, la violoniste baroque Marie Nadeau-Tremblay sera de passage à Jonquière en compagnie de Tristan Best (viole) et Kerry Bursey (luth et chant), pour un concert qui plongera le public dans la musique française. (Jeunesses Musicales du Canada)

Malgré cet enthousiasme palpable, l’organisation assure qu’il y a toujours des billets disponibles à la porte, comme ce sera le cas pour le dernier rendez-vous de la saison en cours, dimanche 12 mai, à l’occasion du passage de la violoncelliste Aline Thévard. Car telle est la mission des Jeunesses Musicales de faire découvrir la musique classique à de nouvelles oreilles. En donnant la scène à de jeunes artistes au « sommet de leur art ».

« Ce sont des gens qui ont étudié pendant des années et des années pour devenir champions olympiques dans le domaine de la musique. C’est comme ça que je les vois, ce sont vraiment des sportifs de haut niveau. […] Leur talent, leur habileté, leur concentration, leur précision, c’est fascinant. Ils sont jeunes et beaucoup d’entre eux feront de belles carrières », image Charles Emond.

Originaire de la région, Aline Thévard correspond parfaitement à cette définition, poursuit-il, elle qui, de retour de formation dans l’Ouest canadien, offrira quelques-unes de ses pièces préférées pour la Fête des Mères, à la Salle Pierrette-Gaudreault.

>>>>>>

Le guitariste Tommy Dupuis s’arrêtera le 15 décembre à la Salle Pierrette-Gaudreault. (Comédies musicales pour la jeunesse du Canada)

Il en va de même pour tous les artistes qui composent la programmation 2024-25, qui vient d’être annoncée. Que ce soit ce trio composé de la pianiste Esther Gonthier et des chanteurs Olivier Bergeron et Kirsten Leblanc (10 novembre), qui revisitera l’œuvre de Francis Poulenc lors de la traditionnelle coproduction avec le Festival d’opéra de Québec. Ou encore le guitariste classique Tommy Dupuis (15 décembre), qui proposera un voyage musical dans le temps, de Bach à Chopin.

Puis aux concerts de la pianiste Gabrielle Gagnon-Picard (23 mars) et du trio à cordes dirigé par Marie Nadeau-Tremblay (9 février) s’ajoutera un cinquième, celui-ci prévu le 23 mars 2025 et visant à célébrer le 75e anniversaire de Jeunesses Musicales du Canada.

« Il y a des vétérans qui reviendront probablement. Nous travaillons là-dessus. Nous nous réservons de la flexibilité car nous pensons avoir de belles surprises à offrir aux gens », suggère Charles Emond.

L’année prochaine marquera également le 70e anniversaire du centre de Saguenay, autrefois divisé en deux succursales (Jonquière et Chicoutimi). L’actuel président est également bien placé pour parler de la tradition qui s’est perpétuée au fil du temps dans la région, ses propres filles étant des « bébés Jeunesses Musicales ».

>>>>>>

Tristan Best et Kerry Bursey monteront sur scène avec Marie Nadeau-Tremblay, en formule trio, pour le concert du 9 février 2025. (Comédies musicales pour la jeunesse du Canada)

« Ils avaient 8 et 10 ans et nous les emmenions voir des concerts. Ils ont été impressionnés. Au début, c’était un peu sec pour eux, mais ils y ont pris goût. Et mon aînée, Marie-Eve, est au CA avec moi cette année, c’est elle qui a travaillé au développement de la section pour les familles», raconte-t-il en précisant qu’une baby-sitter est désormais disponible sur place pour les tout-petits, et que le coloriage des pages leur sont proposées.

C’est un peu en raison de cette place importante qu’occupent les Jeunesses Musicales au sein de sa propre famille que Charles Emond a décidé de succéder à Luc Bouchard et Huguette Girard à la présidence du Centre JMC Saguenay, en 2022.

Mais il faut admettre que le défi était de taille, l’après-COVID ayant été particulièrement difficile pour l’organisme et le milieu de la musique classique en général, dit-il. « Les prix ne sont pas chers, nous les maintenons au plus bas possible, mais la qualité est là. […] Il a failli fermer il y a deux ans, mais nous avons décidé de faire un effort. On s’en sort un peu ici, mais ça va. La saison prochaine, nous pensons que la programmation sera suffisante pour continuer à entrevoir un avenir radieux.

Pour information, vous pouvez appeler le 418-690-6595. Des billets sont également disponibles à la porte, lors des concerts, au Centre culturel Mont-Jacob à Jonquière.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV HP décide de supprimer toutes ses gammes de PC et c’est le bienvenu
NEXT le vidéoprojecteur 4K voit son prix descendre au plus bas avec cette promo de -1000 euros