Antoine Griezmann, c’est fini ! – .

Antoine Griezmann, c’est fini ! – .
Antoine Griezmann, c’est fini ! – .

Alors que la tendance avant France-Espagne est clairement à la mise sur le banc d’Antoine Griezmann, un tel déclassement sonnerait la fin de l’histoire entre le Madrilène et les Blues, selon Johan Micoud.

A la veille du choc entre la France et l’Espagne, Antoine Griezmann est une nouvelle fois au cœur des débats. Une nouvelle fois totalement hors jeu face au Portugal en quarts de finale et sorti après une heure de jeu, remplacé par Ousmane Dembélé, le Madrilène a vu son statut encore fragilisé. A tel point que le numéro 7 français pourrait devoir céder sa place dans le onze de départ mardi contre la Roja.

Selon certains L’équipeAlors qu’Adrien Rabiot, suspendu vendredi, devrait faire son retour au milieu de terrain aux dépens d’Eduardo Camavinga, Didier Deschamps envisagerait de mettre son vice-capitaine sur le banc et de titulariser Ousmane Dembélé. Non seulement en raison de la belle prestation délivrée par l’ailier parisien, qui a d’ailleurs été élu homme du match, mais aussi parce que le sélectionneur souhaiterait s’appuyer sur « profils d’attaquants de pointe pour contrer la maîtrise espagnole. »

Antoine Griezmann, un « joueur clé »

Déjà affecté par son maintien sur le banc lors du troisième match de la phase de poules contre la Pologne, Antoine Griezmann vivrait forcément comme un drame d’être cantonné à un rôle de remplaçant lors d’une demi-finale de l’Euro contre l’Espagne. « Je pense que si vous le mettez comme remplaçant en demi-finale contre l’Espagne, qui est en quelque sorte son deuxième pays, je pense que vous le tuez, C’est ce qu’a déclaré Johan Micoud sur le plateau de L’Equipe du Soir. C’est fini. “

« Je ne comprends pas pourquoi les gens se posent cette question. Même s’il n’est pas bon, même s’il n’est pas en forme, peut-être. Mais il est tellement important dans cette équipe. Sa présence suffit à rassurer les autres autour de lui. C’est un joueur qui est capable de calmer les esprits », a-t-il poursuivi. « Quand il était sur le côté droit contre la Belgique, c’était la première fois qu’on voyait Koundé aussi offensif parce qu’on pouvait compter sur lui. »

« Je pense qu’on avance très vite avec Griezmann même s’il a fait deux ou trois matches où il a été un peu moins bon. On avance vraiment très vite en se posant la question de le mettre remplaçant. Est-ce qu’on se pose la question avec Mbappé ? Non. C’est un joueur clé de ton équipe et il faut qu’il soit sur le terrain. »conclut-il.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les sept Bleus qui n’ont pas joué une minute à l’Euro – .
NEXT Griezmann, un scandale dénoncé en Espagne !