« De Zerbi me parlait déjà de l’OM quand on était à Sassuolo ! » – .

Rayane Benmokrane Journaliste professionnel suivant l’OM (Olympique de Marseille). Couvre l’actualité de l’OM et le mercato olympien pour le média marseillais Football Club de Marseille. Réalisateur de l’émission Débat Foot Marseille (« la Voix »). Formé à l’école de journalisme de Marseille.

Interrogé sur Space on X d’Embou13, Maxime Lopez a évoqué Roberto De Zerbi. Le milieu de terrain a raconté quelques anecdotes d’entraînement.

Roberto De Zerbi est le nouvel entraîneur de plongeon. Un entraîneur qui Maxime Lopez bien connu de Sassuolo quand il jouait pour le club italien quand il est parti Marseille. L’ancien gamin explique notamment qu’il s’est beaucoup amusé avec lui à l’entraînement et qu’il est passionné par les ambiances chaudes comme Marseille.

A LIRE AUSSI : OM Mercato : Un nouveau transfert bouclé ce lundi ?

Sa méthode prend un peu de temps. Il va former une équipe qui lui ressemble — Lopez

« Il aime vraiment Zerbi plongeon ! Au moment où j’ai signé à Sassuolo, il me posait déjà des questions sur le Vélodrome etc. Il me demandait si je le voyais coacher là-bas et tout ça. Il aime les ambiances comme ça, confie Maxime Lopez sur l’espace d’Embou13. Là, il arrive dans le club en Europe où il y a la meilleure ambiance à mon avis. Il n’y a pas mieux en Europe qu’à Marseille avec les supporters et la ville. C’est quelqu’un d’exigeant mais avec la saison qu’on a faite, (je dis nous car je suis supporter), c’était compliqué donc c’est la meilleure chose qui pouvait arriver pour plongeon. De Zerbi est une très bonne nouvelle à mon avis. La seule chose que je peux dire, c’est qu’il faut lui laisser du temps. Sa méthode prend un peu de temps. Il va faire une équipe qui lui ressemble. Pour ceux qui suivent un peu, à Sassuolo, on ne va pas mentir, peu de gens connaissaient cette équipe. Même moi avant d’y aller. Et j’y ai découvert un football incroyable. Les joueurs vont passer de très bons moments. L’entraînement n’est que du plaisir. Beaucoup de travail c’est vrai, il est très exigeant et jamais satisfait de rien. Il en demande toujours plus. Ça m’a choqué quand il est arrivé en Italie, on faisait des séances de 2h30. Mais quand on sort de ça, on s’est bien amusé. Parfois les pros, on l’oublie mais quand on était petits, on jouait au foot pour s’amuser. Et là les joueurs de plongeon il en faudra un peu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Pogacar et Vingegaard… comme deux enfants ! » – .
NEXT Grosse polémique en Espagne avant la présentation de Kylian Mbappé – .