« Je m’en souviendrai », la menace à peine voilée de Pogacar à Vingegaard – .

« Je m’en souviendrai », la menace à peine voilée de Pogacar à Vingegaard – .
« Je m’en souviendrai », la menace à peine voilée de Pogacar à Vingegaard – .

A l’offensive sur l’étape des sentiers blancs, le maillot jaune Tadej Pogacar s’en est pris à l’attitude de Jonas Vingegaard et de son équipe Visma Lease a Bike. Le Slovène leur a déjà donné rendez-vous ultérieurement.

« Je pense qu’il pourrait y avoir un retour de bâton plus tard. » Parce qu’il n’a pas voulu prendre le relais après s’être engagé derrière chaque accélération de Tadej Pogacar pour creuser l’écart dans cette 9e étape à Troyes, le Danois Jonas Vingegaard s’expose aux représailles du maillot jaune, tenté de lui faire payer la facture plus tard dans cette édition. « Je m’en souviendrai », a prévenu le Slovène, en forme étincelante sur cette Grande Boucle.

« Je pense que Vingegaard a peur de moi », a déclaré Pogacar sur la ligne d’arrivée. « S’il n’avait pas eu peur de moi, il aurait pris le dessus, d’autant plus qu’il avait un coéquipier », a-t-il noté. « Ils ont peur de moi, ils ne pensent qu’à ma roue et ne pensent pas à Remco (Evenepoel) ou Primoz (Roglic). Je pense qu’à Visma, ils n’ont regardé que moi et pas assez les autres. »

« J’aime courir avec mon cœur »

Dans cette étape complètement folle des routes blanches marquée par de nombreuses explications entre les favoris, Tadej Pogacar a une nouvelle fois assuré le spectacle. Tour à tour, l’UAE Team Emirates de Pogacar et le Visma Lease a Bike de Vingegaard ont accéléré et imposé un rythme d’enfer pour tenter de déloger la concurrence. Evenepoel a lancé une première banderille à 70 kilomètres de l’arrivée, suivi par Pogacar et Vingegaard, mais les trois hommes ont fini par se relever plutôt que de prendre le risque de tout perdre sur une surface piégeuse, loin de leurs équipiers.

Pogacar a pourtant explosé en fin d’étape pour tenter de surprendre, insistant à plusieurs reprises dans les 22 derniers kilomètres, mais rien n’y a fait. Chacune de ses tentatives était vouée à l’échec, à son grand désespoir. « J’aime courir avec mon cœur, aujourd’hui c’était une course pour le faire. Cela aurait été bien d’y aller, on aurait consolidé le podium. Mais ce n’est pas ce que veut Visma. Ils ne regardent que moi, et ils vont faire ça jusqu’au bout. »

Articles les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une orgie de golf sur Canal+ pour les « Britanniques » – .
NEXT « Je serai meilleur cette année » – .