Les clubs et la LFP se préparent à la crise ! – .

Il ne se passe pas un jour sans que les droits TV ne soient un sujet majeur de l’actualité du football français. Alors que la LFP tente depuis plusieurs mois de vendre le produit « Ligue 1 » à un diffuseur, rien n’avance vraiment et la crise devient inquiétante.

C’est hier soir qu’une réunion réunissant un collège de présidents de clubs de Ligue 1 a abordé la question des droits TV pour la période 2024-2029. Alors que Vincent Labrune attend une offre du diffuseur BeIN Sports, rien n’est arrivé. RMC Sports indique que cette nouvelle réunion, qui s’est tenue à la demande de Jean-Pierre Rivère, président de l’OGC Nice et Laurent Nicollin, patron du MHSC, s’est déroulée dans une ambiance tendue pendant près de 3 heures. L’offre soumise par DAZN (prononcer DAZONE) a été évoquée, ainsi que la chaîne 100% Ligue 1 que la LFP envisage de proposer aux FAI.

La chaîne 100% foot de la LFP ne fait pas l’unanimité

A l’issue de cette réunion, les présidents qui se sont exprimés en visioconférence n’ont pas tranché entre les deux options qui leur sont proposées. L’une des propositions envisage une chaîne entièrement dédiée à la Ligue 1, accessible par tous les opérateurs, afin de garantir une diffusion dès la reprise de la saison le 16 août. Cette chaîne serait diffusée par sept partenaires sans garantie de revenus minimum : les quatre fournisseurs d’accès à Internet (Free, Bouygues, SFR et Orange), Amazon Prime Video (diffuseur principal des trois dernières saisons), Molotov TV (distributeur de chaînes via Internet) et Google TV. Une version révisée du projet inclut désormais une collaboration avec la plateforme Warner Bros Discovery, qui propose des films, des séries et des programmes sportifs, augmentant ainsi l’attractivité de l’offre. Le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, estime que cette chaîne est une « très mauvaise option »A l’inverse, à Lyon et Lens, cette solution est accueillie comme une bonne alternative.

DAZN tente une offre low cost pour la Ligue 1 !

L’autre solution est celle proposée par DAZN. Une première offre de 400 millions pour l’ensemble des matchs a été soumise sur le bureau de Vincent Labrune. La LFP a refusé ! Qu’importe, DAZN est revenu à la charge en proposant 375 millions d’euros pour 8 des 9 matchs de chaque journée (dont le top 10), la production étant assurée par LFP Media. Il n’est pas certain que cette offre soit beaucoup plus favorable à la LFP. Selon RMC Sports, « L’offre de 375 millions d’euros formulée par DAZN peine à convaincre les clubs de Ligue 1. Ils ont exprimé hier soir leur réticence à considérer cette proposition. La raison ? Le traumatisme Mediapro est encore très présent chez les dirigeants de première division qui ne veulent pas revivre cet épisode. »

Le football français va devoir se décider rapidement. Il y a urgence. Initialement estimés à 1 milliard d’euros, les revenus générés par l’élite hexagonale pourraient être largement divisés par deux. Les premières victimes de ce fiasco seront les clubs français… En attendant, une nouvelle réunion devrait avoir lieu en début de semaine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’OM est tellement riche, Arsenal demande 40 millions d’euros – .
NEXT Cléo Ginterdaele, à 13 ans, elle est championne de France junior de tennis en fauteuil roulant – .